Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 Baby do you dare to do this ? (ft.Joy)


Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
O
n vit parfois des relations, des contacts avec d’autres personnes, qui nous semblent étranges et qui nous échappent d’une certaine manière. Une relation qui s’installe entre deux inconnus et qui fait que leurs réactions sont totalement différentes de leurs manières d’agir habituellement. C’était un peu ce qu’il se passait entre cette jeune femme qui répondait au nom de Joy et moi-même. Entre nous, c’était installé un jeu de séduction assez tendu et surtout peu assumé de part et d’autre. Nous étions loin de la séduction amoureuse pleine de sentiments et qui pouvait vous mener à une idylle avec la personne. Loin de là… Dans ce cas-là, la séduction était plus un rapport que nous entretenions avec l’objectif de ne surtout pas y céder, tout en faisant quand même grimper le désir de l’un et de l’autre. Bizarrement, ça n’était pas dans mes habitudes de jouer à ce petit jeu-là, bien qu’il m’arrivait, étant célibataire, assez souvent de vivre des aventures d’un soir et sans lendemain. Mais cette fille m’avait comme lancé un défi auxquels j’avais répondu en entrant dans le jeu du chat et de la souris. Il fallait bien lui reconnaitre un certain charme qui ne me laissait pas insensible.

Ce soir-là, je me tenais à une table de bar en tête à tête avec une belle brune au teint mat et qui, en plus d’être assez sympathique était plus qu’attirante. Je savais depuis quelques minutes qu’elle était en couple mais qu’elle était avec une amie ce soir-là. Ça n’était pas grave. Mon but n’était pas de la séduire mais de simplement discuter avec elle et passer un bon moment, tout en faisant croire à Joy qui nous observait que j’avais jeté mon dévolu sur la jeune femme.

J’ignorais totalement où nous mènerait ce petit jeu qui s’était installé entre nous depuis une soirée où nous nous étions rencontrés. Ce qui était certain, c’était que cela ne pouvait finir que de deux manières différentes : Sous la couette pour une nuit aussi torride qu'inédite, ou alors à un abandon de l’un des deux participants. Toute la nuance était là : faire grimper chez l’autre l’envie de rompre la barrière qu’il s’obligeait à ne pas franchir, tout en gardant une distance de manœuvre. Et de l’autre côté, ne pas rester trop distant et insensible pour ne pas tomber dans l’ignorance. En gros, il y aurait deux vainqueurs à ce jeu-là, ou deux perdants qui passeraient vite à autre chose que cette étrange partie de séduction dépourvue de sentiments et même presque de dialogue.
WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« E
n un coup d'oeil, tu avais aperçu dans la foule, un certain jeune homme que tu connaissais. Sauf que tu fus tirée par ton groupe vers le bar, avant même que tu pus croiser son regard. Ben oui, il fallait tout de suite s'acheter un verre pour consommer avant d'entrer en piste et se déhancher sur la piste au rythme de la musique. Pendant quelques instants, tu détournas ainsi ton attention de cet homme, que tu connaissais sous le prénom de Leandro. Tu l'avais déjà croisé en soirée et il fallait avouer qu'il ne te laissait pas indifférente. Mais de peur de t'attacher beaucoup trop vite avec lui, tu avais préféré rester éloignée tout en lui montrant qu'il te plaisait. Très vite, s'était installé entre vous un petit jeu.

Après plusieurs minutes, tu souhaitas savoir ce qu'il était en train de faire. Ton groupe d'amis n'était plus trop concentré sur toi, alors tu te sentais bien plus libre de tes mouvements. Ainsi, tu le cherchas du regard en balayant la boîte de nuit de tes yeux. Apparemment, il t'avait aussi repérée et il avait déjà commencé avec les hostilités, s'affichant avec une jeune brune à ses côtés. Il lui parlait mais tu étais certaine qu'il la draguait, et de nature jalouse, tu n'aimas pas du tout. Il te provoquait et tu t'en doutais, son but étant de te faire rager. La soirée débutait par un Leandro qui te fuyait et toi, tu avais envie de le suivre.

Si c'était comme cela, tu avais juste envie de t'amuser avec lui un petit peu, de façon subtile. La brune partit quelques instants aux toilettes et tu t'y rendis aussi. Quand tu en ressortis, tu retournas sur la piste de danse pour y bouger. Un homme s'approcha de toi et tu te laissas faire, alors qu'il posa ses mains sur tes hanches. Dansant sensuellement avec lui, tu regardais quand même Leandro. Tu vis alors la brune revenir, prendre son verre et le lui lancer à la figure. Cela te fit rire et tu affichas un air du genre "oups, désolée, je n'ai rien fais... ou pas.". Tu étais malicieuse et tu aimais sa réaction. Du regard et te mordant la lèvre inférieure, c'était à toi de le provoquer... »

© SEAWOLF.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
L
e Rhum était quelque chose que je n’aimais pas. Je n'appréciait ni le gout, ni l'odeur que ça à. Autant dire que j'étais servit lorsque la belle brune revint vers moi en furie pour me balancer son Mojito en pleine poire en me foudroyant du regard. Qu'est ce qu'avait bien pu faire, ou plutôt raconter Joy à cette inconnue pour qu'elle se mette à vouloir soudainement m'arroser au Mojito ? Sans doute une grosse connerie pour me faire payer sa jalousie, elle qui m'observait maintenant avec son regard le plus innocent, alors qu'elle était entrain de se trémousser avec un autre homme sur la piste de danse. Les rôles venaient tout juste de s'inverser et c'était à mon tour de faire capoter son plan aussi désintéressé envers l'autre homme que provoquant envers moi.

Je pris alors une serviette pour m'essuyer et m'approchait de la piste de dance en prenant l'air de rien. Je commençais à bouger au rythme de la musique, me rapprochant de ma cible tel une prédateur. Ma cible ? c'était bien entendu Joy et son cavalier insouciant du petit jeu qui se tramait entre elle et moi. Quelques minutes passèrent et une fois à leur hauteur je fis mines de reconnaitre Joy d'une façon effarée avant de dire :

« Quoi ??!! Toi ici !!! Roh tu n'a pas honte de faire ça à James qui s'occupe de votre enfant pendant que Madame ce pavane au milieu des mâles en rutes ! »
 Le coup était porté et le poison ne tarderait pas à faire son effet. J'avais fais mine de partir dégouter mais en réalité je regardais de loin le cavaler de joy totalement désemparé, quitter la piste de danse en la laissant sur place. Quelques secondes après, j'approchais non sans masquer un sourire et je chuchotais à son oreille de manière calme et sensuelle. « Ça, c'est pour le verre en pleine gueule... tu es forcément derrière ce soudain changement d'ambiance avec la belle brune. Je reconnais bien là ton sourire faussement innocent. » Le pire, c'était que pour ne pas trop attirer l'attention sur nous, nous avions commencé à danser un peu ensemble, gardant une certaine marge de sécurité pour ne pas craquer au contact du corps de l'autre qui nous appelait ...
WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« U
ne fois les hostilités plus sérieuses lancées, tu savais parfaitement que sa vengeance n'allait pas tarder. Tu te demandais ce que cela pouvait bien être et quelque part au fond de toi, tu avais hâte de la subir pour te sentir un peu moins tendue. Leandro était en train de s'essuyer et toi, tu émis une légère distance entre toi et le danseur à tes côtés. En réalité, tu trouvais qu'il te collait un peu trop et tu en avais marre. Mais tu continuais à bouger avec lui, avec un sourire qui se voulait de plus en plus gêné. Et au final, ce fut Leandro qui vint à ta rescousse pensant que sa vengeance te porterait préjudice. Sa remarque te fit exploser de rire, alors que l'autre homme partait, dégoûté.

Tu restas en plein milieu de la piste, amusée, mais pas loin de ton groupe, duquel tu avais l'intention de te rapprocher à nouveau maintenant que tu étais libre. Mais il revint vers toi, te murmurant quelques petits mots à l'oreille, qui te firent encore plus sourire. Comme il dansait à côté de toi, avant qu'il ne s'enfuit une nouvelle fois, tu en profitas pour entourer son cou de tes bras, chatouillant légèrement sa nuque du bout de tes doigts. Tu avais toujours et encore ce sourire taquin et malicieux, avec des yeux complètement pétillants. Tu t'approchas de son oreille également, collant ton corps au sien du mieux que tu pouvais, car dans cet endroit, impossible de se parler sans cette proximité.

- C'est bon d'être une MILF, monsieur le mâle en rute, le provoquas-tu encore une fois, plaisantant. Oh et merci de ton aide, l'autre gars était devenu un peu trop excité pour moi...

Tu ris, te reculant et lui fis un petit clin d'oeil complice. »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
J
'accompagnais ses mouvement tandis que joy me chuchotais quelque chose à l'oreille tout en collant son corps contre le mien, avant de se reculer une fois finis. J'avais répondu par un simple sourire non sans penser à ce que venais de dire la jeune femme. L'homme avait été trop excité selon elle, mais ça n'était pas comme si elle était venue secouer ses courbes féminines et joliment dessinée devant lui pour le faire monter en température. Tout cela dans le but de me faire réagir encore une fois.
Ce petit jeu était assez étrange mais cela changeai de certaines filles peu farouches qui affichent clairement leurs intentions pour la soirée comme si elles avaient une pancarte indiquant que le premier homme à leur adresser un sourire avait gagné droit à son ticket pour finir dans une chambre d’hôtel. Là, il s'agissait d'un jeu qui faisait grimper le désir avant de le refroidir et ainsi de suite. J'ignorais comment cela finirait mais il fallait avouer que jouer le jeu avec cette femme là était agréable.
Quelques secondes plus tard, la musique stoppa pour quelques instants avant de reprendre à la façon slow. Nos regards se croisèrent et un sourire s'afficha sur mes lèvres, amusé par l'ironie de la situation. D'un regard malicieux, je lui demandai : « Ma cavalière est partie, et le tient aussi visiblement... T'aurais pas quelqu'un dans ton groupe avec qui je puisse danser sans paraitre "trop excité" à son contact ? ». C'était une référence directe à sa phrase précédente. Et puis, ma phrase faisait comme une allusion au fait que je cherchais quelqu'un d'autre qu'elle pour danser comme pour la fuir à nouveau. A moins qu'elle trahissait le fait que je ne pourrai masquer une certain excitation a son contact si l'on partageai cette danse. L'emploi des phrases a double sens était un excellent compromis pour entretenir l’ambiguïté des choses entre Joy et moi .
WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« L
a musique changea, se faisant beaucoup plus douce. Directement, tous les couples sur la piste de danse - ou hors piste, d'ailleurs - se rapprochèrent et dansèrent collés serrés. Tu ignorais que cela se faisait encore dans les boîtes de nuit, donc tu fus un petit peu surprise. Leandro te sortit quand même de tes pensées avec sa question, ô combien implicite. Encore une fois, tu explosas de rire. Ce jeune homme n'était pas seulement attirant, mais en plus, il ne cessait de te faire rire. Tu commençais de plus en plus à apprécier votre petit jeu, t'attachant même à lui. Oh mais tu n'avais certainement pas l'intention du tout de le laisser dans les bras d'une de tes amies.

- Je t'excite ? demandas-tu à la place, avec un grand sourire. Et bien, merci, j'en suis très flattée. Et je suis navrée, mais mes amies sont toutes prises...

Tu lanças un regard vers ton groupe, en espérant qu'aucune d'entre elles ne l'étaient pas actuellement. Bien évidemment, ce n'était pas totalement vrai en plus, mais ce petit mensonge n'était pas si grave. Il ne ferait pas de mal dans une telle situation, surtout que ton objectif était de ne pas le voir avec une autre fille à ses côtés.

- En attendant, je vais me chercher un verre au bar, dis-tu, simplement.

Tu te reculas, séparant vos deux corps et te dirigeas vers le bar, tout en roulant des fesses, tout cela dans le but de le faire baver un petit peu plus. Bien sûr, si tu y parvenais. Cela vous permettait de faire une petite pause, sauf s'il finissait par te suivre et qu'il viendrait te payer un verre. Oui, c'était ton scénario dont tu avais envie qu'il se réalise le plus. Mais tu prenais aussi le risque qu'il ne s'en aille filer pour se trouver une autre victime. Toujours conscient que s'il décidait de faire ainsi, tu ne le laisserais pas tranquille.  »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
E
t la voilà qui fuyait à nouveau en direction du bar pour se prendre un verre. Elle m'avait indiqué qu'aucune de ces amies n'était libre pour danser à cet instant, mais en vérité je m'en moquais éperdument. Sur le chemin qui menait au bar, la belle joy mit en valeur ses formes tout en marchant et je devais bien reconnaitre qu'il était dur de résister à ses charmes. Mais, le but était justement de ne pas tomber dans le panneau pour repousser l'échéance au maximum. Après quelques secondes d'hésitation, je la suivi avant de la rattraper et de lui proposer :
« Bon, le verre c'est pour moi à condition que ça finisse pas comme avec la première fille... » Arrivé au bar, nous primes place sur les hauts tabourets qui se trouvaient là et, au comptoir, le barman pris notre commande. Cette fois, j'avais pris un cocktail à base de Vodka. Si la première fois, je ne m'étais contenté que d'une boisson gazeuse, là, l’alcool ne serait pas de trop pour m'aider à gérer différemment cette situation. Une fois revenu à nous avec les consommations, je glissai une main dans la poche de mon pantalon pour en ressortir la monnaie et la tendre au barman et Paf. Un coup sur mon verre qui se renversa directement sur la manche de ma chemise. Non ça n'était pas calculé ! Ou presque ... Prenant une mine outrée, je défis les boutons de ma chemise pour la quitter et ne rester qu'en maillot de corps qui mettait suffisamment ma musculature en valeur pour à mon tour, faire tourner la tête de la jeune femme. Faisant mine d'essuyer la manche avec une serviette en papier, je regardais joy avec des yeux les plus séducteurs possible avant de lui dire.« Quel maladroit je fais. Ça doit être le mojito de l'autre brune ... J'ai du inhaler des vapeurs quand elle m'a asperger et voilà ! » Encore et toujours le mot pour rire...

WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« T
on coeur sembla manquer un battement, avant d'accélérer le rythme quand il te rattrapa. Il te proposa même de payer ton verre, comme tu l'avais imaginé dans le meilleur de tes scénarios. C'était parfait, alors ton sourire ne te quitta pas. Tout comme lorsqu'il te lança la petite pique, par rapport à ce qui s'était passé quelques minutes plus tôt. Tu gardas ton sourire, sans pour autant dire quoique ce soit. Il savait parfaitement que c'était toi, mais tu ne l'avais pas confirmé et tu n'en avais pas l'intention pour l'instant. Ainsi, avec ces pensées, vous arriviez au bar, vous asseyant sur les hautes chaises et attendant pour commander.

Le jeune homme voulut payer les deux consommations, mais renversa son verre sur lui. Alertée, tu sursautas sur le moment et ensuite, tu ne pus détourner le regard quand il ouvrit sa chemise, dévoilant ainsi sa musculature. Discrètement tu te mordis la lèvre inférieure car il ne fallait pas se voiler la face, il était d'autant plus attirant. Rapidement, tu balayas la salle du regard et tu aperçus bien des filles qui avaient tourné le leur vers vous. Elles aussi bavaient. Et toi, tu jubilais car tu étais celle qui se trouvait en face et qui avait le privilège premier du spectacle. Même si tu te doutais que c'était aussi une provocation de sa part pour te faire craquer.

- Je crois que ce préservatif est tombé de ta poche en même temps, aussi, dis-tu en montrant du doigt un préservatif sur le sol, à ses pieds.

Souvent dans ces soirées-là, les hommes gardaient leurs préservatifs dans les poches des manteaux, des pantalons ou dans leur porte-feuille. Tu n'y avais pas fait attention certes, mais ton petit doigt te disait que c'était bien celui de Leandro. Cela te fit rire, notamment sa réaction et l'air qui passa sur son visage. En le regardant, tu commenças à siroter ton cocktail frais vodka-coca. »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
J
e jettai un coup d'oeil rapide envers ce que me montrait la jeune femme et le ramassai discrètement en me baissant jusqu'au sol pour le ramasser sans chercher à savoir comment il était tombé là. En me relevant lentement, je m'étais approché de la jeune femme pour finir à quelques centimètres de son visage et lui dire en la regardant dans les yeux. « Merci ... ».
Après cela, je reculai pour me remettre face au comptoir et demander un nouveau verre au barman. Celui ci me l'apporta immédiatement et je fis attention de ne pas le renverser celui ci. Prenant mon verre, je le levai en direction de la jeune femme comme pour boire à sa santé avant de le descendre jusqu’à la moitié et de le reposer ensuite. Je n'avais pas risqué le cul sec pour ne pas que sa me montre à la tête. Bien que j'avais une certain résistance aux effets de l'alcool, je ne tenais pas à tenter le diable au risque de ne plus pouvoir maitriser mes faits et gestes.Pour ne pas paraitre impoli, j'engageai la conversation avec Joy, n'hésitant pas à mettre les pieds dans le plat :
« En tout cas je te remercie. Les soirées sont habituellement toujours les mêmes voir ennuyeuses. Au moins avec toi je m'amuse tout en appréciant tes petits numéros de séduction...Je crois que tu es bien meilleure que moi à ce jeu d'ailleurs.  »
Je devais bien l'avouer. Je n'était pas trop du genre à jouer de mes charmes pour attirer les femmes. Sans doute parce-que celles ci se contentaient généralement de ce qui était affiché, sans chercher à rendre les choses plus difficile ou plus amusantes. Pour ma part, j’appréciais toujours de découvrir les gens tels qu'ils sont. Et visiblement, Joy était une personne qui aimait s'amuser à séduire et à a fuir au moindre rapprochement.

WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« P
our être tout à fait honnête, tu n'étais pas du genre à jouer à la femme fatale, celle que tous les hommes désiraient et qui s'amusait avec leurs sentiments. D'habitude, tu restais dans ton coin et tu repoussais ceux qui ne te plaisait pas ou dont le comportement n'était pas correct à tes yeux. D'ailleurs, l'homme avec qui tu t'étais trémoussée n'était qu'une grande exception pour provoquer Leandro car normalement, tu n'appréciais pas être si proche avec des inconnus aussi rapidement. La séduction et la drague, ce n'était vraiment pas ton truc non plus et tu préférais découvrir les hommes en faisant leur connaissance petit à petit. La remarque du jeune homme te fit monter le rouge aux joues.

- Et ce n'est pas tous les hommes qui ont le droit à ce traitement de faveur de ma part, continuas-tu, toujours de manière taquine. Tu devrais t'estimer heureux.

Tu te tournas vers le bar, sirotant le reste de ton cocktail que tu avais bu plutôt rapidement. Tu essayas de rester mystérieuse. En fait, tu te rendais compte que tu appréciais bien ce petit jeu et que visiblement, d'après Leandro, tu devenais de plus en plus bonne. Tu n'avais jamais pensé être aussi à l'aise dans ce rôle que tu n'avais encore jamais endossé dans ta vie. Tu ignorais d'ailleurs ce qui t'avait pris de le lui proposer, même si au fond tout ce que tu cherchais, c'était de rester à ses côtés. Mais tu étais paradoxale et de l'autre côté, tu n'avais pas envie de t'attacher et voir ton petit coeur brisé. Il ne devait pas être de ceux qui restent au petit matin, qui rappellent ou qui aiment les relations sérieuses. Et pourtant, s'il entrait dans le jeu, c'était que tu l'intéressais. Tu ne savais plus quoi faire ni quoi penser.

- Oups, désolée, ce que je peux être maladroite ! t'exclamas-tu, cachant tes lèvres avec ta main.

Tu en avais profité pour le toucher au niveau du mollet avec ton pied. Tu ne l'avais pas cogné, mais tu avais remonté ta chaussure contre son pantalon pendant un très court instant. Suffisamment court pour n'être que de la provocation et sans que personne ne se doute que c'était cela. Ainsi, les autres qui vous regarderaient, croiraient vraiment à un petit coup, causé par ta maladresse. »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Baby do you dare to do this ? (ft.Joy)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant







» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum