Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 Baby do you dare to do this ? (ft.Joy)


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
J
e ressentis comme un frisson me parcourir lorsque la jeune femme vint passer son pied contre ma jambe en faisant passer cela pour une maladresse. Elle était forte pour me provoquer et agiter mes hormones. J'ignorais totalement pourquoi nous nous étions engagé dans un tel jeu de provocation mais je devais avouer que les choses commençaient à me dépasser. J'étais un peu à cour d'idée et le coté séducteur infaillible était loin d'être ma tasse de thé. Faisant mine de rien je lui souris tout en lui répondant :
« Décidément, nous sommes tous les deux maladroits ce soir ! ».
A la suite de quoi, je terminais mon verre en une traite et le reposait sur le comptoir. Je ne savais pas trop sur quoi enchainer avec Joy. Habituellement, je ne côtoyais que des femmes dont les intentions étaient affichée et qui ne cherchaient qu'a passer la soirée en compagnie d'un beau mâle pour l'oublier le lendemain. Ces situations là me fatiguaient et finalement j'essayais depuis quelques temps de ne plus céder aux tentations purement charnelles pour essayer de développer des relations moins éphémères. Quitte a voir des histoires d'un soir, avec des filles sublimes me passer sous le nez. Cela permettait parfois d'établir d'autres liens amicaux. Joy était quelqu'un de marrante et sachant parfaitement jouer de ses charmes. Mais j'ignorais quel était son but. Reprenant un air plus sérieux je lui demandai :
« Tu est originaire de DC ou d’ailleurs ? » *
En fait, mis à part son prénom, je ne connaissais rien d'elle et je voulais en savoir plus sur celle qui me réservais, d'après ces dires, un traitement de faveur.




WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« B
on, il était peut-être temps de calmer un petit peu le jeu pour apaiser les "tensions". Cela permettait de se poser un peu et discuter normalement, sans séduction explicite ou plutôt, provocatrice. Leandro le comprit et ce fut ainsi qu'il te posa une question plus personnelle, comme s'il cherchait à te connaître davantage. Après tout, depuis votre rencontre, vous ne vous étiez pas beaucoup parlé et tu ne savais pas grand-chose le concernant, et vice-versa. Son intérêt pour ta personne te fit donc beaucoup plaisir et tu le lui montras par un sourire, grand et sincère, qui ne comportait aucune once de malice.

- Je suis née à l'autre bout du monde et dans l'autre hémisphère, à Wellington en Nouvelle-Zélande, répondis-tu, donc tout simplement. Et toi, alors ? Ah non, attends, laisse-moi deviner !

Tu terminas ton verre, le déposant sur le bar. Le serveur ne mit pas plus d'une seconde pour l'enlever mais il ne te demanda pas pour autant si tu en souhaitais un autre. C'était le cas, mais tu ne dis rien, préférant attendre de voir si Leandro aussi avait envie de consommer un autre verre. Tu n'avais pas envie de passer pour la fille qui buvait trop, alors qu'en réalité, tu ne faisais que quelques écarts lors de soirées comme celles-ci, juste pour t'amuser. En général, tu étais plutôt calme avec l'alcool. Là, tu fis semblant de réfléchir un petit peu à la nationalité du jeune homme, doutant qu'il soit à 100% américain. S'il l'était, alors il devait avoir des origines d'un autre pays. Rien que son prénom ne sonnait pas anglosaxon.

- Je dirai qu'un homme aussi craquant ne peut être que venir d'Amérique Latine, hum... Argentin ? tentas-tu ta chance.

Il avait ce petit charme latin, mais tu n'avais aucune idée de quel pays il pouvait bien provenir. D'un autre côté, tu hésitais car ton instinct te donnait l'impression qu'il puisse être plutôt lusophone, donc peut-être portugais ou brésilien. Tu n'avais aucune idée et tu attendais sa réponse, impatiente. »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
A
insi, la belle Joy était originaire de la nouvelle Zélande. C'était une bien lointaine destination. Mais après tout, nous avions chacun des raisons personnelles nous ayant conduits ici à Washington. Quoi qu'il en soit, nous tenions enfin une discussion assez sérieuses, sans malice et sans coup bas. C'est ainsi que commençait la partie relationnelle que je préférais parmi les rapports avec des inconnus : Le moment où chacun d'entre nous se dévoilait sur sa vie, son chemin, son but ... Bref où l'on pouvait apprendre l'un de l'autre sans se juger tout en faisant connaissance, ce qui amène parfois à de belles rencontres.

Je me rendis compte que nos deux verres étaient vides et que le barman nous les avait embarqué sans nous proposer de remettre ça. Je lui rappelai donc que le but de son métier était avant tout de vendre en lui faisant signe de nous remettre une tournée, posant un autre billet de 10 dollars sur le comptoir pour les conso et le pourboire. En attendant que le deuxième vers arrive jusqu’à nous, je répondis à l'interrogation de la jeune femme quant à mes origines, tout en relevant intérieurement le mot "craquant" qu'elle avait employée pour me désigner.

« Et bien je suis né aux états-unis, à Miami plus exactement. Mais c'est vrai que mes parents ont des origines ... Brésilienne. C'était presque ça». dis-je alors en souriant.

Généralement, j'évitais d'enchainer sur la question : Pourquoi être venu à Washington ? Car tout le monde n'immigrait pas de chez lui par gaité de cœur. Moi même, plus jeune, j'avais eu beaucoup de mal à accepter un tel bouleversement et détestait répondre à cette question. Alors, une fois nos verres devant nous je lui demandai plutôt :

« Tu fais quoi de beau dans la vie ? »



WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Leandro interpella le barman, le rappelant à l'ordre avant de vous commander un second verre. Cette deuxième consommation offerte t'allait droit au coeur, te rendant contente et satisfaite, bien que tu ne t'y attendais pas au début. Les hommes acceptaient de payer le premier verre par politesse et aussi pour faire en sorte que la fille reste avec eux. Rarement, ils leur offraient un second voire plus. Tu fus donc surprise mais tu le remercias en murmurant et avec un grand sourire. Tu avais repris la même chose que le verre précédent. Puis, avant de recevoir ta boisson, il te répondit. Comme tu le pensais, il était bien latin et surtout, lusophone. Ayant visité le Brésil pendant tes nombreux voyages, tu reconnaissais ce petit charme et physique typique qui faisaient que les Brésiliens étaient fortement attirants.

- Muito caliente, oulalala, dis-tu alors, prenant ton verre et le levant en l'air comme pour trinquer à sa santé. Pardon, c'est que les Brésiliens n'arrêtaient pas de répéter quand j'étais à Rio.

Pas étonnant, vu que la plupart d'entre eux aimaient bien venir te draguer. Que ce soit sur la plage, dans la rue ou dans les boîtes de nuit. Puis, tu étais à Rio pendant le carnaval pour profiter de cette fête immense que tu avais toujours rêvé de connaître. Tu bus une petite gorgée de ta boisson quand elle arriva, écoutant ton interlocuteur te demander ce que tu faisais dans la vie. Tu ne sus pas pourquoi, mais tu faillis avaler de travers. Tu reposas vite ton verre sur le bar et fis en sorte de ne pas tout cracher.

- Oups, excuse-moi, fis-tu quand tout te paraissait bon. Je suis professeur de yoga dans une salle de sport à Georgetown. Et toi ?

Oui, tu étais fortement curieuse de connaître le métier de Leandro.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
S
’il est bien un domaine auquel je pense ne jamais adhérer c’est bien le Yoga. Je suis bien trop agité, toujours à vouloir bouger, pour prendre le temps de faire des mouvements lents accompagnés d’un travail sur le souffle et sur l’esprit. Oh, je comprends que l’on puisse s’y intéresser et y trouver une passion, comme dans n’importe quelle autre activité, mais personnellement, ça n’était juste pas mon truc. Et ce n’était pourtant pas faute d’avoir essayé quelques séances sur les plages de Miami lorsque j’étais adolescent. Quoi qu’il en soit, cela expliquait peut-être le coté assez serein que dégageai la belle Joy, même dans les situations les plus tendues que nous nous infligions par notre petit jeu.

J’avais pris mon verre en écoutant la réponse de la jeune femme. C’était au moins le quatrième de la soirée, étant donné que j’en avais bu deux autres en trouvant des amis à mon arrivée. Je tenais assez bien l’alcool en général, et j’étais venu par les transports en commun, ce qui faisait que je n’étais pas vraiment à surveiller le nombre de verre, qui pourrait influencer sur le fait de prendre le volant ou non. Joy me demanda, à son tour, ce que je faisais dans la vie et je répondis à sa question après avoir reposé le verre sur le comptoir.

« Je suis maitre-nageur dans une piscine du coin. L’eau a toujours été mon élément, mais comme il y a bien moins d’océan ici que sur la cote floridienne, j’ai opté pour les bassins artificiels. Ça manque toujours de sable fin, de palmiers, d’embruns marin et de rayons de soleil… Mais bon, je retourne sur les plages pendant mes vacances pour faire du surf et retrouver cette ambiance »

En terminant ma réponse, j’avais plongé mon regard brun dans les yeux clairs de la jeune femme. Ça n’était pas spécialement pour relancer le jeu de la séduction, mais simplement que, lorsque je me sentais en bonne compagnie, je préférais affronter le regard de l’autre directement car les yeux disent parfois plus de choses que les mots et autres expressions du visage. Après quoi, je repris mon verre pour le finir et, en le reposant je me contentai de sourire à Joy, ne sachant pas trop s’il fallait reprendre le petit jeu où continuer sur la voie plus sincère que nous venions de prendre.


WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« L
'eau, tu adorais cela, étant une très bonne nageuse dès ton plus jeune âge. Tu avais à peine quelques mois que ta mère était déjà à la piscine avec toi, dans le cours des bébés nageurs. Depuis, tu aimais nager dans les piscines mais ce que tu préférais, c'était les lacs et les rivières. Celles de Nouvelle-Zélande te manquaient beaucoup, d'ailleurs. Quant à la plage, tu n'étais pas très fan de la mer car l'eau était salée et quand tu buvais la tasse, ce n'était pas bon. Puis le sable partout sur toi, dans tes vêtements, dans tes affaires, dans tes cheveux, c'était juste une sensation horrible pour toi.

- La prochaine fois, je ferai semblant de me noyer pour que tu viennes me sauver alors, répondis-tu avec un grand sourire malicieux.

Un petit silence s'installa entre vous, pendant lequel vous vous regardiez dans les yeux en terminant vos verres. Enfin, le bruit de la musique continuait à vous gêner. Tu commençais sérieusement à en avoir assez de crier pour te faire entendre. Demain, tu n'allais plus avoir de voix et la gorge te piquerait gravement. Du coup, tu te levas en avalant cul sec le reste de ton verre et le laissant sur le bar. Tu te rapprochas de Leandro, pour venir murmurer à son oreille.

- Je ne sais pas toi, mais j'aimerais bien bouger d'ici, tu lui proposas.

En te reculant, tu avais vraiment hâte de connaître sa réponse. Non, tu n'étais pas en train de lui dire que tu avais envie de rentrer chez toi, ou chez lui par exemple. Une simple balade dans les rues de la ville, prendre un peu l'air et pouvoir discuter avec une voix normale, c'était tout ce que tu demandais. Même si tu ne dirais pas non à un "et plus si affinités" s'il venait à craquer et dépasser les limites de votre petit jeu... »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
J
oy venait, sans le savoir, de dégainer la phrase systématique que les femmes à qui j’appréciais, me sortaient dès que je leur apprenais mon métier de maitre nageur. Cette petite réplique, systématique, me faisait toujours sourire en comprenant les insinuation de la jeune femme quant aux bon vieux fantasme du maitre nageur musclé venant sauver la belle en détresse.

Joy m'informa qu'elle était impatiente de bouger un peu. Je ne pouvais que la comprendre. La musique, les gens autour, la chaleur ambiante et aussi l'alcool qui faisait un peu son effet. Tout ceci ajoutait à une ambiance pesante et étouffante qui nous entourait. La jeune femme avait raison ! Il était grand temps de sortir de là pour prendre un peu l'air et pouvoir parler au calme en profitant de l'air frais de l'extérieur.

« Je suis d'accord ! Allons dehors, on sera plus tranquille »

Je pris alors ma chemise encore mouillée par endroit, et je la renfilais pour ne pas tomber malade en sortant au frais en maillot de corps. Puis, essayant de me frayer un chemin, suivi par la jeune femme, j'atteignis finalement la sortie. L'air frais eut un effet immédiat et me donna l’impression de revivre, comme si j'étais en apnée à l'intérieur. J'aimais les soirées, mais surtout celles en extérieur. C'était plus convivial et bien moins étouffant que les soirées en boite de nuit. Mais c'est vrai qu'a Washington, le climat ne permet pas de faire des soirées barbecue plus de quelques mois par an.

« Ca fait du bien de se sentir un peu plus au calme ! Tu veux marcher un peu ? »


WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« S
oupirant de soulagement puisque Leandro accepta ta proposition d'aller à l'extérieur, tu le regardas se rhabiller avec un petit sourire amusé. Ensuite, tu le suivis jusqu'à la sortie et quand tu te trouvais dehors, tu eus l'impression de reprendre ton air comme si tu étais restée sous l'eau pendant plusieurs minutes. Comme tu le souhaitais, il te demanda si tu avais envie de te balader un petit peu et tu affirmas de la tête. Vous commenciez donc à vous éloigner de la boîte de nuit. Tu t'excusas un instant, le temps d'envoyer un message à tes amis pour qu'ils ne s'inquiètent pas de ton absence soudaine. Enfin, tu pouvais profiter pleinement de la petite balade.

Un peu plus loin, histoire que les gens autour de la boîte de nuit ne puissent pas te voir et ensuite, faire leurs commérages, tu te rapprochas soudainement de Leandro. En une seconde, tu pris sa main dans la tienne et restas collée à lui aussi près que tu le pouvais. Pour ne pas voir sa réaction, tu préféras baisser la tête pour river tes yeux sur tes pieds qui continuaient à avancer. Tes joues prirent un teint beaucoup plus rosé mais tu espéras qu'il ne pouvait pas le remarquer. Tu restas silencieuse, un peu gênée au fond, tout en te posant mille et unes questions dans ton esprit. Tu n'étais pas certaine qu'il soit d'accord pour ce rapprochement et ce lien, et il pouvait retirer sa main. Auquel cas, la situation allait devenir vraiment plus gênante... »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
C
ommençant la balade, accompagné de Joy, je pouvais enfin sentir un peu d'air venir rafraichir mes joues et caresser mes cheveux. Ce léger vent qui soufflait de coté, restait agréable car demeurant chaud et d'une douceur agréable. Mais soudainement, les choses prirent une tournure à laquelle je ne m'attendais absolument pas. Je sentis une main délicate, celle de Joy, qui vint saisir la mienne avec délicatesse. Cela ne manqua pas de faire parcourir en moi une sensation étrange qui me plongea dans un flou total.

Comment interpréter un tel rapprochement, si soudain et si inattendu ? Nous qui nous amusions à tout faire pour faire craquer l'autre, était-ce là encore une nouvelle provocation pour faire grimper en moi le désir ? Était-ce un simple signe de bien être qui signifiait que Joy se sentait bien et s'était appuyée sur moi comme pouvait le faire une amie ? Était-ce encore une autre chose à laquelle je n'avais pas pensé ? Autant de choses et d'idées qui venaient se télescoper dans mon esprit car maintenant je ne savais pas comment réagir. J'avais peur de mal faire et de risquer de vexer la jeune femme avec qui je passais une bonne soirée.

Après quelques secondes de réflexion, où j'avais pesé le pour et le contre, j'optai pour tenter un dialogue et comprendre peut-être dans sa réponse, un peu les desseins de la jeune femme de par ce geste.

« Tu n'a pas trop froid ? Doit bien y avoir une quinzaine de degrés de différence. »

Après tout, c'était peut-être la réponse la plus simple concernant ce geste. Joy avait-elle voulu se réchauffer un peu tout en se promenant ? C'était possible. Et j'espérais en savoir plus rapidement pour comprendre ce qui se passait.

WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« Q
uand il te parla de la température, tu frissonnas. Non pas de froid, mais parce que tu compris que ton geste le perturbait. Bien évidemment, tu t'en doutais et c'était tout à fait normal. Maintenant, tu tentais de trouver une façon de te dépatouiller pour te sortir d'une situation qui te semblait plutôt difficile. Si tu étais un peu mal à l'aise, tu n'avais pas envie de la retirer. Tu restas donc silencieuse quelques temps, prenant le temps de réfléchir à une réponse des plus neutres possibles. Avant de trouver une solution qui te paraissait la plus probable vu les quelques verres que tu avais bu, plutôt rapidement.

- Je suis confuse, tu dois être surpris, dis-tu, sans trop y croire et en espérant qu'il ne te rejette pas. J'ai l'esprit un peu embrumé et je... ne sais pas pourquoi... Désolée... Je peux la retirer, si tu veux.

Tu baissas la tête, attendant la réponse, le coeur battant un peu plus fort, étant un brin gênée. Tu n'avais pas le courage de le regarder dans les yeux et l'affronter. Si elle était négative, tu serais bien déçue mais tu n'allais pas le montrer. Après tout, tu n'avais pas envie de gâcher cette soirée qui se passait très bien jusque là. Vous continuiez toujours à avancer, sans trop savoir où vous vous dirigiez. Vous n'en aviez pas parlé plus tôt et vous erriez dans les rues de la capitale américaine, tout simplement.  »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Baby do you dare to do this ? (ft.Joy)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant







» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum