Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 Baby do you dare to do this ? (ft.Joy)


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
L
a jeune femme semblait confuse, fuyant mon regard encore une fois. Elle me le confirma en me disant que son esprit était embrumé. Cela n’était pas pour me rassurer car, au fond, j’espérais que ça n’était pas là les effets des verres de vodka, et de l’alcool, qui la poussaient à agir ainsi. D’une part parce que cela gâchait la sincérité des relations, et puis, on avait vite fait de se faire accuser d’avoir volontairement fait boire une jeune femme pour mieux abuser de la situation. Et ça n’était vraiment pas dans mes habitudes que d’user de ce genre de pratiques honteuses. Au contraire, j’étais très prudent dans ce genre de situation et cela ne manquait pas de me refroidir lorsque je voyais une jeune femme tituber voulant se rapprocher. Mais là, ça n’était pas tout à fait le cas. Malgré ses dires, Joy ne semblait pas avoir besoin d’un véritable appui pour se déplacer, trahissant ainsi les effets de l’alcool. Ralentissant l’allure, je répondis à la jeune femme :

« Non, ça ne me dérange pas, t’inquiètes ! Je … me demandais juste comment interpréter ça. Habituellement, je n’avais droit qu’à quelques secondes de contact avant que tu ne t’enfuies sourire aux lèvres. Donc je me demande si c’est la fatigue, le froid, la vodka, où juste l’envie d’arrêter ce petit jeu pour profiter d’une ballade ensemble ! »
Je serais alors sa main également pour qu’elle comprenne que je n’avais rien contre cette promenade, ni contre cette proximité un peu plus complice que nos rapports habituels. Cela n’était pas désagréable fallait-il avouer. C’était juste que ce genre de geste pouvait avoir plusieurs interprétations tout à fait différentes. Autant cela pouvait être amical, que plus intéressé, que tout autre chose.

A vrai dire, j’étais moi aussi dans un certain flou, concernant Joy. Elle n’était pas une amie, à proprement dit, puisque nous ne nous connaissions que très peu. Mais, nous avions joué au chat et à la souris tous les deux. Nous étions donc dans une situation ambigüe qui était sans doute l’une des nombreuses issues possible, lorsque nous avions entrepris cette opération de séduction avec la règle du suis moi je te fuis et inversement.

WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« T
u te figeas un instant, l'air surpris quand tu compris ses paroles. Il avait raison, concernant notamment l'envie d'arrêter votre petit jeu. Enfin, non, tu voulais toujours continuer à le provoquer et le faire craquer en premier. Sauf que sans t'en rendre compte, c'était peut-être toi qui étais sur le point de craquer. Vos mains l'une dans l'autre, ce n'était pas anodin comme geste et si tu ne l'avais pas vu de la sorte au début, désormais tu ne pensais qu'à ça. Cela te dérangea un petit peu, te faisant rougir davantage. Au final, tu te sentis soudainement plus faible et avec une envie de plus d'affection qui, tu t'en doutais, n'allait pas être à ton avantage. Tu perdis du terrain par une erreur d'inattention venant de ta part et il reprenait les devants, maintenant ayant plus de contrôle sur toi lors de votre petit jeu.

Puis, une idée te traversa la tête histoire de recommencer à jouer un petit peu, et de tenter de renverser la balance pour qu'elle te soit plus favorable. Tu tiras sur sa main que tu tenais, pour l'obliger de te faire face. Une fois que cela fut fait, tu te rapprochas en collant ton corps contre le sien sans aucune gêne. Fermant les yeux, tu te mis instinctivement sur la pointe des pieds pour te surélever et que vos lèvres soient à la même hauteur. Dangereusement, tu les approchais des siennes dans une lenteur folle comme pour monter la température. Cela lui donnait certes suffisamment de temps pour te repousser aussi, mais tu pariais sur le fait que cela ne fut pas le cas, probablement à cause de sa surprise pour ce moment si inattendu. Pourtant, tu t'arrêtas à quelques millimètres et ne fis rien d'autre.

- Alors, même pas envie de les goûter ? murmuras-tu, déversant ton souffle chaud sur ses lèvres, dans un grand sourire.

Provocante, tu espérais que ce fut lui qui cède. Parce que toi, tu avais vraiment envie de l'embrasser et c'était dans un contrôle énorme de toi-même que tu t'obligeais à ne pas le faire. Heureusement que le yoga apprenait aussi à avoir un mental d'acier et zen, ce qui te servait bien dans cette situation. »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
L
es gouter... N'importe quel homme célibataire, à qui joy aurait infligé un tel numéro de séduction, aurait eu envie de venir coller ses lèvres contre les siennes pour l'embrasser avec toute la fougue retenue depuis le début de ce petit numéro. Mais, sur le moment, j'étais totalement perdu quand à ce que j'allais devoir faire. Craquer ? Ne pas craquer ? Je n'en savais tout simplement rien. Je n'étais pas vraiment le genre d'homme à aligner les conquêtes comme des trophées et enchainer les relations d'un soir. Certes, je me laissais parfois tenter mais lorsque j'étais certain que la personne en face de moi ne cherchait rien de plus qu'une nuit torride avant de passer à autre chose. Là, je ne savais absolument pas ce que ressentait Joy à mon égard. Était elle animée de sentiments naissants pour moi ? Ou au contraire, cherchait-elle juste à terminer ce petit jeu d'une manière aussi torride que dans conséquence sur nos vies respectives ? Je ne savais pas.

Au coin de mes lèvres apparut un sourire tandis que mes yeux se concentraient sur les siennes. Ce jeu était bien trop usant à la longue et je devais m'avouer vaincu. Joy allait gagner et obtenir de moi une manifestation physique de désir. J'avançai alors simplement mon visage contre le sien, en fermant les yeux, pour venir l'embrasser quelques secondes avant de reculer en disant :


« Game over ! Tu m'as battu et j'ai craqué. »
Ca n'était d'ailleurs pas désagréable d'enfin laisser s'exprimer tous les gestes que j'avais tenté de retenir jusque là. Mais maintenant, j'appréhendais la réaction de la jeune femme. Allait-elle partir maintenant qu'elle venait de gagner et recommencer le jeu sur une autre victime ? Allait-elle vouloir à son tour laisser s'exprimer ses éventuels désirs ? Je ne savais pas, j'étais perdu. Et, comme j'aimais que les choses soient claires, je devais le demander :


« Quel est le but de tout ça ? Arrêter dès l'instant ou je craque ? Finir en beauté et passer à autre chose ? »

WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« S
es lèvres se posèrent sur les tiennes, dans un doux et délicieux baiser. Un peu trop court à ton goût. Cela te fit grimacer en te reculant un petit peu, lâchant même sa main. Tu avais l'impression que cela ne lui plaisait pas, comme s'il n'était pas satisfait d'avoir craqué. Au final, ta victoire n'en était pas aussi savoureuse que tu l'aurais souhaitée et tu le regardais avec des yeux interrogateurs, attendant la suite des événements. Et ce fut là qu'il te prit complètement au dépourvu avec ses questions. A tout cela, tu n'y avais vraiment pas réfléchi du tout mais il était certain que tu n'avais pas eu l'intention de le laisser tomber. Tu ne savais pas comment le lui dire sans qu'il ne te croit amoureuse pour autant.

- Je... hum..., balbutias-tu en baissant la tête, rougissant à nouveau et totalement déboussolée et ayant perdu toute confiance en toi. Leandro, je... tiens à toi. Je n'aurais jamais fait ça, sinon. Je te l'ai dit, je ne donne pas ce "privilège" à chaque gars que je croise dans la rue. Bien au contraire. Tu pourras peut-être me trouver cruche, mais je hais être la fille d'un seul soir pour assouvir ses besoins. C'est pour cela que j'ai préféré ce petit jeu entre nous et comme tu semblais intéressé, j'ai continué.

L'honnêteté, c'était tout ce que tu avais trouvé à dire à cet instant-là. Il était important qu'il sache ce que tu pensais vraiment, afin qu'il ne croit pas que tu souhaitais simplement gagner, de le faire craquer et puis t'en aller. C'était de loin ton but, car il t'intéressait beaucoup mais tu avais voulu le tester, en quelque sorte, car tu avais du mal à te donner à un homme. Tu n'étais pas timide et n'en avait pas peur, mais tu avais besoin d'affection, chose que peu désiraient t'offrir. Depuis, tu t'en méfiais et tu évitais de retomber bêtement dans les bras d'un homme qui allait te faire souffrir et finir par te briser le coeur.

- Je suis quelqu'un qui s'attache très vite, amicalement comme amoureusement, avouas-tu. Dans une relation, je recherche la stabilité et l'affection et en général, je tombe sur des mauvais avec lesquels je souffre. Je voulais juste ne pas m'enticher trop vite et faire une erreur à nouveau. Tu me plais, je ne peux pas dire le contraire, mais je ne veux pas foncer droit dans le mur non plus. Et si cela peut te rassurer, non, je ne suis pas amoureuse.

Mais tu pourrais rapidement le devenir si jamais vous continuez votre relation et que celle-ci finissait par évoluer dans des choses plus intimes. Seulement voilà, tu n'avais aucune idée des intentions de Leandro ni de ce qu'il pensait et désirait. Peut-être n'était-il qu'un de ces hommes qui ne souhaitaient qu'une nuit avec toi. Si c'était le cas, il avait beaucoup de patience donc, et cela t'impressionnerait.

- Je suis vraiment désolée si je t'ai blessé, finis-tu par dire. Ce n'était pas mon intention.

Tu espérais vraiment qu'il te dise lui aussi comment il voyait la suite de cette relation, redoutant qu'il ne te prenne la fuite après tout ce que tu lui avais dit... »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
L
a jeune femme venait de m'avouer sa vision des choses et son ressentit vis à vis de moi même. Cette attention me toucha car j'appréciai la sincérité et l'honnêteté avec laquelle elle avait raconté tout cela. Je comprenais donc qu'elle m'appréciait et qu'elle aurait simplement voulu que cela continue, laisser peut-être les choses évoluer et établir une relation en conséquence, amicale ou plus si nous étions finalement attirés l'un et l'autre. Au fond, je me rendis compte que je l'avais sans doute mal jugée en pensant qu'elle ne cherchait qu'a s'amuser avec les émotions qu'elle pouvait provoquer en moi. Et j'avais mis les deux pied dans le plats en demandant d'une manière plutôt franche et directe ce qu'elle attendait. Mais je devais maintenant me rattraper et m'excuser, c'était la moindre des choses


« Non t'inquiètes pas ! C'est plutôt à moi de m'excuser. Je t'ai posé la question d'une manière assez violente, maintenant que j'y réfléchi. Je suis désolé ! »


Maintenant que Joy avait été franche avec moi en me disant clairement ce qu'elle attendait de notre petit jeu et des conséquences de celui ci, je devais moi aussi lui dévoiler le fond de mes pensées. Lui avouer aussi pourquoi je lui avais demandé ce qu'elle attendait d'un tel geste. Car j'avais quelques raisons malgré tout.

« Si je t'ai demandé ça, c'est parce-que justement je tombe souvent sur des femmes qui cherchent que des plans pour une soirée plutôt que de construire des relations. Et bon, je ne te connais pas beaucoup, mais tu es très sympa, drôle et tes charmes ont réussi à me faire craquer. Donc je serais ravi de mieux te connaitre et on verra ce que nos cœurs nous dicterons... »

J'avais avancé vers elle pour montrer que je n'avais absolument aucune envie de m'éloigner. Au contraire, si je m'étais écouté j'aurais déposé un autre baiser sur ses lèvres, plus tendre, pour lui faire part de ma sincérité et de mes regrets. Mais je ne voulais pas faire un autre faux pas. Je me contentai donc de lui sourire en reprenant sa main avec douceur.

WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« S
oulagée, c'était exactement comme cela que tu te sentais. Tu lui souriais, contente qu'il ne s'enfuit pas. Mieux, il s'excusait et te remerciait pour ton honnêteté, avant de t'expliquer également sa vision des choses. Tu lui en étais reconnaissante même si au fond, tu estimais qu'il n'avait pas du tout à s'excuser puisqu'il n'avait rien fait de mal. Il reprit ta main dans la sienne et tu l'observas faire ce geste, avant d'en avoir la chair de poule. Tu restas fixée sur ces mains quelques brèves secondes, pensive.

- Maintenant tu vas pouvoir connaître la vraie Joy, relevas-tu la tête vers lui avec un grand sourire. Non pas que je n'ai pas été honnête avec toi, mais juste, j'ai fait des choses qui m'ont surprise moi-même. Vraiment, je n'ai jamais été comme cela avec personne alors... Et désolée pour le verre et le préservatif, ce n'était pas fin de ma part...

Il était vrai que désormais qu'il savait tout ce que tu pensais vraiment, tu étais beaucoup plus libre. Enfin, tu pouvais être toi-même et s'il t'appréciait, c'était pour ce que tu étais et non pas pour la Joy séductrice qui était née en toi avec ce petit jeu. Tu plongeas tes yeux dans les siens et vu qu'il ne t'avait pas embrassée à nouveau - ce que tu aurais bien souhaité - tu préféras garder un peu de distance aussi, pour ne pas être trop directe et encombrante. Ainsi, tu osas un rapide bisou tendre sur la joue. Tu avais soudainement besoin et envie d'affection, mais tu te retins de lui en faire part ou de le lui montrer.

- Alors, une idée d'un endroit plus précis où nous pourrions aller ? demandas-tu.

Vous n'alliez quand même pas rester là sans bouger, à vous regarder dans le blanc des yeux. Et si vous ne trouviez pas de lieu où vous rendre, tu te demandais s'il te raccompagnerait simplement chez toi ou s'il aurait envie d'y monter même. Tellement de scénarios étaient possibles, que c'était presque comme si ton esprit allait exploser. C'était vraiment excitant et tu avais envie de découvrir la suite. »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

You'll find me chasing the sun
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 279
Voir le profil de l'utilisateur




       
       Leandro & Joy
       Baby do you dare to do this ?

   
J
oy m’avoua que son comportement dans cette soirée, ce petit jeu et la manière dont elle l’avait entreprit, ne reflétait pas du tout la femme qu’elle était réellement. Je n’étais guerre surpris puisque, moi-même, j’avais agis de manière assez étrange aussi pour essayer de la faire craquer, alors que je suis bien loin d’être aussi séducteur habituellement. Sans doute que le charme de la jeune femme m’avait poussé à essayer de la faire succomber au mien, mais sans rester moi-même finalement. Je lui avouai alors aussi en souriant

« Je crois qu’on s’est tous les deux laissé emporter dans ce petit jeu. Tu n’as pas à t’excuser, j’ai été tout aussi provocateur alors que c’est loin d’être le vrai Leandro.»

Il est vrai qu’en général, j’essaye plutôt de dévoiler ma personnalité plutôt que de faire tomber la chemise pour montrer mes bras sculptés par le sport et la nage. Bref, nous ne jouions plus et étions entrés dans une phase de sincérité et d’honnêteté. Et cette nouvelle relation, installée entre nous, me permettait d’apprécier encore plus la belle Néo-Zélandaise et son caractère.

Ou pourrions-nous aller ? Je ne savais pas tout à fait. Je réfléchis quelques secondes, regardant les rues autour de moi, avant de finalement trouver la réponse bien enfouie dans mon esprit. Sans un mot mais juste par le regard et un sourire malicieux, j’avais reprit la marche, tenant toujours joy par la main pour qu’elle me suive. Quelques minutes après, nous arrivions devant une magnifique fontaine, éclairée de lumières aux couleurs changeantes. Une musique douce se faisait également entendre et l’eau semblait danser et se colorier en rythme synchronisé avec cette mélodie. Un petit banc libre nous tendait les bras pour profiter du spectacle et de la magie des lieux. Sans jamais avoir lâché la main de Joy, même après nous être assis, je lui dis :

« J’habite le quartier, et je savais cette fontaine ici, mais je n’avais jamais pris le temps de venir. Mais il me fallait une bonne occasion et ce soir je suis en bonne compagnie donc c’est parfait. »

Avais-je alors avoué à Joy sans jamais regarder ailleurs que dans ses yeux clairs. Sans doute comprendrait-elle ainsi que je n’étais pas dans un numéro de charme construit avec des phrases toutes faites, mais que ce n’était là que le fond de mes pensées les plus sincères. J’observais également ses lèvres qui, depuis que je les avais embrassées, ne cessaient de m’appeler pour y revenir. Mais j’essayais au maximum de me retenir car je ne savais pas joy pensait à la même chose que moi en cet instant.

WILDBIRD
     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 152
Voir le profil de l'utilisateur


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis...
— ft. Leandro

« I
l te fit un grand sourire, mais resta silencieux, ce qui t'intrigua. Tu lui rendis alors ce sourire et le suivit simplement, sans rien dire non plus et profitant du lien de vos mains l'une dans l'autre. Après quelques minutes, vous arriviez devant une fontaine que tu connaissais déjà, passant par là de temps à autre. Mais tu fus quand même surprise de voir qu'il avait pensé à cet endroit, surtout que la nuit, celle-ci était illuminée et qu'une petite musique en sortait. Il t'attira jusqu'à un banc libre pour vous y asseoir et t'expliqua ses pensées.

- C'est parfait, dis-tu en souriant et en plongeant dans ses yeux. Et apaisant...

Tu posas ta tête sur ton épaule et un silence s'installa entre vous, pendant que vous regardiez le petit spectacle des jets d'eau et le jeu des lumières dans la fontaine. Tu inspiras puis expiras longuement. Les rares passants devaient vous prendre pour un couple stable et souriaient en vous regardant. Un couple ivre semblait même vous envier et tu en conclus qu'ils venaient à peine de se rencontrer, comme Leandro et toi. Sauf que contrairement à vous, ils étaient excités et leur nuit était tracée d'avance. Ensuite, un chien visiblement abandonné vint renifler tes pieds avant de vous regarder, puis partir.

- Tu sais, j'habite pas très loin aussi, tu dis, en brisant le silence.

Toi aussi ton appartement se trouvait dans le quartier. Au moins, vous viviez près l'un de l'autre et vous étiez presque voisins. Puis tu fermas les yeux, apaisée par cette fraîcheur nocturne et cette eau dont le bruit te berçait, t'entraînant petit à petit vers Morphée. »

© SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Baby do you dare to do this ? (ft.Joy)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3







» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum