Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 may we meet again ∴ WILLAX.



avatar

☾ it is a lost soul.
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 556
Voir le profil de l'utilisateur


Je m’étais enfin décidé. Je n’avais pas hésité une seule seconde à exécuter mon plan, non, je cherchais simplement un moment propice où je pourrais m’amuser à soutirer ce dont j’avais besoin à cet homme, rencontré quelques jours auparavant, dans une boîte du centre ville. Rien de plus banal. Nous avions passé la nuit à l’hôtel, à salir les draps et à faire rager les voisins de palier. Un coup d’un soir, rien de plus simple, profiter de l’autre sans attendre quoi que ce soit en retour. C’était brut et pur, du sexe et rien d’autre. J’aimais ça, et clairement, si je pouvais, j’en redemanderais. Je ne connaissais que son prénom, Jaxhuem, original, certes, mais c’est ce qui valu d’attirer ma curiosité. Tout alla très vite, la conversation ne s’éternisa pas, mais un aspect mystérieux de sa personnalité m’intrigua. Dès le lendemain, j’étais allé sur internet, à la recherche d’informations sur sa personne. C’est ici que je découvris que son nom de famille était Ambrose, un animateur qui devenait de plus en plus influent. Assez influent pour avoir sa propre page Wikipédia, garnie de ses dernières sorties en compagnie de jeunes femmes. Mon idée se confirma, puisqu’aucune information n’indiquait son penchant pour les hommes. Et puis, notre dernière nuit ne me laissait aucun doute concernant son attirance pour la testostérone, il semblait réellement intéressé par mon corps, et les traces qu’il m’avait laissées étaient des preuves qui me marquèrent. Je me souviens avoir eu ce sourire aux lèvres en apprenant la nouvelle, avant de me mettre à parcourir le web pour trouver son adresse. Je n’étais pas dupe, il bossait en politique, et je n’allais pas laisser filer ma chance aussi vite. Je devais aussi être malin, je me doutais que ce n’était pas la première fois qu’il couchait avec un mec, dans un hôtel de luxe simplement pour prendre son pied. Il devait être vingt heures, ce n’était sûrement pas l’heure à laquelle on allait voir qui que ce soit à l’improviste, mais je m’en foutais royalement. J’avais besoin de le voir, c’était urgent. Je me rendis donc à Capitol Hill, autant dire que je n’étais pas dans mon élément avec tous ces immeubles de verres, et je n’imaginais même pas la tête de son appartement, pour vivre dans un quartier comme celui-ci, il devait être sacrément friqué le Jaxhuem. Je n’avais pas pris le temps de me changer, à quoi bon, j’allais simplement lui faire du chantage, je n’allais pas non plus m’afficher à ses côtés dans tout Washington. J’étais donc habillé d’un jogging gris et d’un débardeur noir, ce dont je m’étais dès que je rentrais chez moi, afin de me sentir à l’aise pour la fin de la journée. Le bus m’arrêta directement en face de l’immeuble qu’indiquait son adresse, et je ne mis pas longtemps à prendre l’ascenseur, jusqu’à me retrouver face à sa porte d’entrée. Je ne m’étais pas trompé, il avait de l’argent et cela se voyait rien qu’à sa porte. J’étais envieux, jaloux peut-être, mais je n’avais rien contre les mecs friqués, surtout s’ils partageaient un peu. Je n’allais pas me dégonfler si près du but, non, et puis, je n’avais pas peur des conséquences, je n’avais jamais peur de ça. Je sonnai alors à la porte, m’accoudant au mur, avant d’afficher un large sourire sur mon visage. Quelques secondes après, Jaxhuem ouvrit la porte, et je compris immédiatement son étonnement en me voyant sur le palier. Avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, j’ouvris la bouche, sans lui demander quoi que ce soit. «  J’espère que tu te souviens de moi. » lançai-je d’un ton provocateur, alors que je me doutais pertinemment qu’il me reconnaitrait, sinon le pauvre, il pouvait déjà être diagnostiqué sénile. Je jetai un œil à l’intérieur de son appartement, presque flambe en neuf, la luxure m’éblouissait la rétine. «  Pas mal chez toi, tu me laisses entrer ? » continuai-je, alors que je m’introduisais chez lui, sans lui demander la permission. J’avais sûrement l’air émerveillé alors que je regardais chacun des recoins de son logement. « Tu ne te fais pas chier à ce que je vois, tu as l’air gâté ! » finis-je par dire en croisant les bras sur mon torse, pointant mon regard vers le grand brun.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 may we meet again ∴ WILLAX.








Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum