Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 bellamy :: talk some sense to me


Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

avatar

membre
Date d'inscription : 11/04/2016
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur





Bellamy Fitzgerald


NOM(S) Fitzgerald. Nom historique , de grande lignée. Typiquement américain aussi. J'arbore ce nom mais je n'en suis pas vraiment fier. Pourtant, je le devrais non? C'est classe Fitzgerald. PRÉNOM(S) Bellamy Eduardo.. Mais je n'utilise que Bellamy. Il s'agit du prénom de mon arrière grand-père et mon père a voulu me nommer ainsi en son honneur. Eduardo, pour faire honneur aux origines latines de ma mère, qui est italienne mais qui a immigré très jeune à NYC.. ÂGE J'ai vingt-neuf ans 29 bougies.. La trentaine approche dangereusement mais c'est pas très important, je suis jeune de coeur.. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Je suis né alors que les feuilles de milles et une nuances orangées et rouge flamboyantes, alors que le temps froids nous mordait les joues, alors que l'on disait " the winter is coming "  un certain 18 octobre de l'année 1986. Maman me disait souvent qu'il pleuvait ce jour-là, et qu'il faisait très froid.  . NATIONALITÉ Je suis américain, de la tête aux pieds. Pur. Pur, Pur et fier de l'être! STATUT CIVIL Je suis célibataire, divorcé depuis quatre ans.ORIENTATION SEXUELLE hétérosexuel, et rien d'autres. Mais j'ai une tonne d'amis bi, gay ou lesbiennes!MÉTIER Je suis l'assistant de Ms. Phoebe Westbury depuis deux ans. J'adore la politique. Elle travaille dans la politique. Le meilleur des mondes.. CLASSE SOCIALE moyenne , surtout depuis que je vis de me propres moyens. Mais mes parents sont très riches mais je ne leur demande jamais rien. J'essaie de les éviter au maximum vous voyez? CARACTÈRE  Jovial : Tous les jours , j'essaie d'apporter un peu de bonheur dans la vie des gens. Je les croise dans la rue, je les gratifie d'un magnifique sourire, puis je repars. Je ne déprime pas souvent, je suis quelqu'un de joyeux, en général.. hyperactif : Je ne tiens pas en place. Je suis incapable de rester sagement assis, j'aime être occupé. Bon, il m'arrive parfois d'être posé, le temps d'un film mais enfant c'était un véritable cauchemar pour ma nounou. lunatique : J'ai toujoursd la tête dans les nuages, parfois je suis complètement à l'ouest. J'oublie des trucs. J'ai une mémoire de poisson rouge, parfois c'est vraiment chiant incroyablement maladroit : parce que ça va de pair avec mon côté un peu lunatique, tête-en-l'air. Trébucher à vos pieds, ou ma langue qui fourche,  j'ai toujours eu l'impression d'être né avec deux pieds gauches. ouvert d'esprit:  Je ne me laisse pas facilement impressionner, je sympathise avec tout le monde. Je ne suis pas xénophobe, homophobe ou autre. J'accepte les gens tels qu'il sont.  nerveux  : Un rien me rend incroyablement stressé et je perd facilement le contrôle.superstitieux:  Je crois aux fantômes, au mauvais sort et à toutes ces " idioties " d'ailleurs ce petit côté énerve ma patronne. Plutôt impulsif : Je me laisse aller dans mes pulsions, mes envies et surtout je ne me laisse pas faire. Réservé J'ai beaucoup de mal à parler de ce que je ressens alors qu'en temps, normal, je n'ai aucun mal à m'ouvrir. Mais dès que des sentiments sont en jeux, je me ferme telle une huître. Protecteur : surtout, surtout envers ceux que j'aime. Je n'hésite pas à user de mes muscles pour faire déguerpir les nuisances. Jaloux des regards que l'on pose sur ELLE, surtout. C'est presque maladif. Possessif lorsque je suis fou amoureux. Je ne peux me résoudre à partager avec un autre.
PSEUDO Gorgeousmali PRÉNOM Je me prénomme Amélie. But you can call me " Amé " ÂGE j'ai 28 ans, i know je suis vieille, mais rp c'est encore dans mes cordes.. PAYS Canada ( qc )  INVENTE/SCENARIO  scénario de Phoebe     OÙ AS TU CONNU LE FORUM? par bazzart CRÉDITS alors les icons sont par tumblr et l'avatar c'est le mien! DOUBLE COMPTE ? nope! AVATAR Liam Hemsworth, le beau grand blond!
Je suis né à New-York de parents à bons revenus, sans être excessivement riches. ⇢ Ma famille est nombreuse j'ai 2 frères et 2 soeurs j'en suis l'aîné.⇢  Ils n'étaient pas particulièrement présents pour nous je faisais souvent office de parent remplaçant. J'ai donc un lien particulier avec chacun d'entre eux ⇢ Je ne quitte jamais mon appartement sans un café à la main ⇢ Je n'ai eu que trois relations amoureuses dans ma vie  : elles se sont toutes terminées dans l'atrocité, la peine ou le désarroi.. Que de malchancesé ⇢ Divorcé depuis quatre ans, aucun enfant. ⇢ J'ai fait des études en politique et en communication à Columbia, et j'y ai même excellé. ⇢ J'ai  eu un grave accident de moto à mes 25 ans, j'ai encore des marques sur mon corps et un traumatisme lié à tout ça, depuis,je n'ai plus refait de moto. ⇢  J'ai fait de la boxe jusqu'à mes 19 ans, c'était pour me calmer un peu, j'étais trop hyperactif ( je le suis encore d'ailleurs )  maintenant je m'entraîne au gym presque tous les jours ⇢ Je n'ai jamais pu voyager mais c'est un de mes rêves ⇢ J'ai un french bulldog que j'ai nommé Oslo, d'aiilleurs il est trop con mais je l'aime vraiment ⇢  Je chante faux, le karaoké est une torture pour moi et pour ceux qui se doivent de m'écouter ⇢ Par contre, je danse très bien, ayant pris quelques cours. J'ai ça dans le sang ⇢ J'écoute un peu de tous les styles de musique mais j'affectionne le vieux rock, j'ai une vieille âme! ⇢ D'ailleurs je me balade dans une vieille bagnole retapée des années 50. J'adore mon véhicule d'un bleu ciel, il détonne sur tous les autres  ⇢  Je suis timide dans la vie en général mais je suis plutôt adorable dans mon genre ⇢ Je suis ce gros nounours que tout le monde veut câliner



LE GROUPE SIMPLICITY Alors. Pour faire simple, je ne suis pas le genre de mec qui ressort du lot. En règle général, j'ai eu une vie plutôt tranquille, bien qu'une enfance un peu triste à cause de mes parents trop absents. J'ai étudié la politique ce qui en soit, est plutôt annonciateur de mon penchant pour une vie morne et ordonnée. Je suis le genre de gars qui oublie complètement de vivre pleinement sa vie même si je suis d'humeur joyeuse.L'ennui, c'est que je suis trop dévoué à mon job, enfin, surtout à elle. C'est cette simplicité auquelle je m'accroche CHAQUE matin en sirotant mon café bruyamment, un journal à la main. Mon ptit rituel réconfortant, répétitif quotidien. Qu'y-a-t-il de mal à adorer la banalité?Rien du tout allons allons! Cela ne veut pas dire que je ne le vis pas bien! J'adore mon boulot!
être impliqué dans les évènements du forum
avoir un contact régulier avec mon admin référent


Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 11/04/2016
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur


once upon a time


22 avril 2012. 2h33 am.
J'ai bu. Trop bu. Pour noyer ma peine, pour noyer ce sentiment d'échec absolu. Elle m'a quitté. Elle a demandé le divorce. Je n'étais pas assez bien pour elle, je ne le serais jamais assez. Elle en aime un autre semble-t-il, mais qu'avait-il en plus que je n'avais pas, dites-moi, oh mon dieu? Je suis pieux, je crois en vous, mais ce jour-là, vous vous êtes foutus de ma gueule et cela , de toute votre grandeur, votre magnificence. Mon dieu, pourquoi m'avez-vous puni? Était-ce  parce que je buvais trop? Moi, je n'y voyais pas le mal, mon dieu... Je pensais que je pouvais tout avoir , tout en même temps. Que je pouvais enfiler des onces de whiskey sans que ça n'affecte toutes les sphères de ma vie. J'étais jeune, je voulais vivre ma jeunesse, qu'elle se prolonge, qu'elle soit éternelle. Mais elle, elle ne voulait pas me suivre dans ma déchéance. Mais pourquoi a-t-elle commis l'adultère , pourquoi ne m'a-t-elle pas laissé tombé dabord...Je veux dire, j'aurais probablement compris,  à la limite j'aurais eu mal, mais pas autant qu'à ce moment précis. Là, c'était plus que je ne pouvais en supporter. Le chagrin était trop lourd à porter. Alors je faisais ce que je pouvais faire de mieux à ce moment, je me réconfortais dans l'alcool. Je me demande quelle mouche vous a piqué ô tout puissant... « Be' » J'aurais reconnu cette voix parmi tant d'autres. Je reste figé crispé. J'essayais de me contenir mais je n'y parvenais pas « Ne m'appelle plus Be' toi et moi c'est fini je te rappelle » je lui balançais les papiers de divorces signés des deux partis. Deux ans de mariage envolés en fumée et oui, oui, oui : Je fulminais. « Pourquoi on reste pas en bon terme ? »  Non mais dans quelle monde vivait-elle pour croire que tout finirait comme  dans un conte de fées. Je la toisai du regard, pas l'ombre d'une émotion pouvait se lire mon visage. Je me fermais. et elle le savait. « Parce qu'on ne vit pas dans un pays de licornes et de magie, voilà pourquoi » Je soupirai et me cassai, grognon, ivre, hors de moi. Je pouvais sentir les pulsations  de mon coeur dans mon  cou. Mes veines saillantes témoignaient de ma colère. Tout le monde me supplia de ne pas conduire ma moto ce soir-là mais je ne les écoutai pas. J'en faisais à ma tête. J'en faisais toujours à ma tête. Je mis mon masque et grattai le sol de mon pied pour me donner un certain élan. Deux secondes plus tard, et un nuage de poussières, j'étais disparu dans la nuit.  J'allais très vite. C'était un peu flou. Peut-être 200 km à l'heure? Peut-être plus?  Je ne me souvenais que d'avoir pris trop large une courbe et de m'être retrouvé expulsé de ma moto. Puis après, le néant, la noirceur et l'obscurité. J'avais été dans le coma pendant un long mois. Traumatisme crânien, multiples fractures, j'ai eu très très longtemps des séquelles de mon accident. On disait de moi que j'étais un miracle, que vous aviez décidé de ne pas venir me chercher ce jour-là, mon dieu. Mais moi je n'y croyais pas, je croyais plutôt que vous m'aviez oublié. Et puis le temps estompa le choc.Tout comme lle phénix, je renaissais de mes cendres, plus fort que jamais. Vous m'avez donné cette force, alors que je croyais cela impossible. Comment vous remercier? Comment ? J'avais cherché longtemps puis j'avais fini par vous effacer de ma mémoire. Quelle honte n'est-ce pas?

18 juin 2014. 8h25 am.
Je regardai ma montre, j'étais à l'heure. même que j'étais à l'avance. J'étais nerveux et cela paraissait car je n'arrêtais pas d'agiter ma jambe en lisant une revue à potins. J'avais mis mon plus beau complet. Ma meilleure amie me disait que j'avais l'air d'un manchot. « Non, j'ai la classe, arrête de te moquer, t'es sûre que c'est ok pour un entretien ? » mon amie éclata de rire. Bon elle me tournait encore une fois en bourrique. Je tirai la langue, d'un air taquin mais j'étais agacé. Moi j'aurais voulu qu'elle me dise la vérité. Mais tant pis. Et puis me voilà dans ce bureau, tout près de la crise de panique. Allez courage, me soufflais-je donc pour me rassurer, j'avais un superbe cv , je sortais tout droit de Columbia, mon diplôme en sciences politiques et communications. Et alors que je croyais ne plus supporter autant de stress, je la vis, enfin, elle, ma patronne quoi. Blonde, belle, séduisante. Elle n'avait guère l'air plus âgée que moi. Sans le vouloir, un sourire s'esquissa sur mes lèvres.« Bonjour, vous devez être Monsieur Fitzgerald » une voix d'ange , un sourire magnifique, des lèvres pulpeuses. Elle avait tout pour elle. Phoebe Westmore était une femme de haute société, indépendante, forte, courageuse. Elle me faisait peur. Je déglutis difficilement lorsqu'elle m'invita à entrer dans son bureau vêtu d'un tailleur Chanel parfaitement ajusté. Je ré-ajustai un peu ma cravate ce qui me donna le courage nécessaire pour la suivre. Elle feuilletait mon cv, qui faisait six pages, sans la moindre expression faciale. Et moi, comme un abruti , j'étais pendu à ses lèvres. « Columbia, plutôt impressionnant. Où avez-vous effectué vos stages ? » Elle releva la tête, froidement. Elle était professionnelle, on ne pouvait le lui reprocher. Je me gratte la gorge en toussant légèrement « J'ai travaillé pour la campagne du Sénateur William dans l'état de New York. Il a d'ailleurs sorti grand vainqueur à 65 % des votes » ma voix tremblante trahissait mon état d'âme mais au moins, je n'avais pas balbutier, c'eut  été de trop. Phoebe m'avait sourit. « Et bien de tous les candidats, vous êtes celui  qui me semble le plus prometteur. Je vous prends, à l'essai! » Je clignais des yeux, à maintes reprises. Je pris beaucoup de temps à assimiler la chose mais une fois que ce fut fait un sourire niais esquissa mes lèvres. « Merci Madame Westmore, je promets d'être l'assistant qu'il vous faut » Elle me toisa de haut. J'en avais l'habitude et je n'en fis pas de cas. J'étais trop absorbé par mon bonheur. J'avais un emploi, je travaillais dans la politique. Bon, daccord, je n'étais pas sénateur mais c'était un début, non? Les yeux pétillants, j'étais reparti chez moi, dans mon nouveau chez moi en fait, dans cette ville de politique hallucinante. Ce fut le début de l'aventure de ma vie. La plus belle d'entre tous... Jamais je n'ai regretté d'avoir postulé pour elle. Jamais. Et pour toujours je la remerciais de m'avoir embauché. Sans elle, je ne sais pas ce que je ferais, où je me situerais dans une autre vie.

Début février 2016.
Ça fait combien de temps qu'elle et moi on se tutoie? Je ne sais plus. J'ai arrêté de compter les mois. Elle et moi étions un peu plus familiers qu'autre fois, mais je devais avouer que notre relation était étrange. Difficile à définir.. Je ne savais toujours pas si j'avais obtenu le poste d'assistant en plus. Pourquoi? Parce qu'elle n'avait jamais sans doute penser à me le dire. Vous ne connaissez pas Phoebe Westmore telle que moi je la connais. Combien de fois ai-je échappé son café matinal sur... son bureau, ras au sol., même sur son chemisier, parfois même sur son tailleur. C'était presque devenu quotidien, routinier. Elle en riait presque aussi. Elle encaissait ma maladresse sans dire un mot et je ne comprenais pas. Pourquoi ne me montrait-elle point la porte du doigt? Et puis j'avais fini par comprendre, récemment, qu'en grattant la surface de son iceberg colossal, je pouvais y trouver quelque chose de sensible , de chaleureux...« Fitzgerald » ordonna-t-elle en entrant dans mon bureau comme un cheveu sur la soupe.Je n'avais même pas posé mes yeux sur elle que je sentais sa colère. Je l'aurais senti à des kilomètres. J'étais habitué à tout ça. Je fermai les yeux « Combien de fois t'ai-je demander de m'appeler Bellamy, Phoebe? Ça fait limite équipe de foot, et je n'aime pas » Oh je savais bien qu'elle s'en fichait mais pour moi ça importait. Ça faisait deux ans quoi! Je n'étais plus nouveau dans la boite. Elle passait une main dans ses cheveux, puis sur sa bouche. « On a perdu la moitié des votes, Bellamy... » Je la regardais. Je savais que ça l'affectait. Au début, j'ai hésité c'est vrai. Elle était plutôt du genre castratrice avec les hommes.Bon, elle l'était un peu moins avec moi, mais je me méfiais tout de même de ses réactions. « Hey hey... On n'abandonne pas. Depuis quand tu baisses les bras, hum? Elle s'accroupit, démolie par ces satanés sondages puis je vois cette lueur. Oh oui je la reconnaissais parmi tant d'autres. C'était ça qui me plaisait chez elle. Son audace, son intelligence. Elle se redressait le buste, je souris. « T'as raison, refile-moi les dernières statistiques que je vois ce qui cloche » J'étais fier comme un paon et je m'y exécutai, comme toujours. « C'est parti .. » disais-je en lui adressant un clin d'oeil tout juste avant qu'elle ne disparaisse de ma vue, le vent dans les voiles. J'aurais tout fait pour elle. Tout. Je ne m'en rendais pas encore compte mais je m'étais pris d'affection pour elle. Mais il ne fallait pas. Elle était le fruit défendu. Elle était ma patronne. C'était mal. C'était  aussi irrésistible de ne pas lui résister.Étais-je capable de faire fondre l'iceberg ? J'étais roi des avenirs incertains, après tout et je ne savais pas de quoi serait fait le mien....
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur


LIAM. :itslo:
Bienvenue par ici :coeur:
Revenir en haut Aller en bas

ϟ  it was impossible so they did it
avatar

ϟ it was impossible so they did it
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 629
Voir le profil de l'utilisateur


LIAAAAAM LIAAAAM LIAAAAAAM :faint: :faint: :faint:
Fangirl siffle :coeur:
Bienvenue sur LRS :love:
Si tu as la moindre question surtout n'hésite pas :coeur:
Et puis il nous faudra un lien siffle



You put a spell on me
Like waking up from a fantasy. In all that's left is you and me. We're invincible in a violet sea. Dare to move. Dare to believe. It's time to fight my love.
Revenir en haut Aller en bas

▵ all of these stars will guide us home
avatar

all of these stars will guide us home
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 563
Voir le profil de l'utilisateur


j'adore le pseudo!!! I love you bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

modératrice
avatar

modératrice
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 456
Voir le profil de l'utilisateur


Liaaaaaam :gni:
Bienvenue et bon choix, c'est Phoebe qui va être contente !
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à nous contacter en cas de besoin :love:



spoon me babe
:: pulling up roots, ripping our cocoon, spread the wings wide, let our spirit bloom. down we make love in the purple gloom. you better let your dream around some time to play.. :: by milka.
Revenir en haut Aller en bas

modérateur
avatar

modérateur
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 440
Voir le profil de l'utilisateur


Le pseudo parfait + Liam :faint:
Bienvenue parmi nous & bonne chance pour ta fiche :love:


    jet black heart
    now that I’m broken, now that you know it, caught up in a moment. can you see inside? △ cause I’ve got a jet black heart and there’s a hurricane underneath it trying to keep us apart. i write with a poison pen but these chemicals moving between us are the reason to start again. the blood in my veins is made up of mistakes. let’s forget who we are and dive into the dark as we burst into color, returning to life. endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 232
Voir le profil de l'utilisateur


J'aime beaucoup le pseudo :love:
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 11/04/2016
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur


J'suis bien contente que vous aimez Liam :mdr: Mais le pseudo vient de la créatrice du scénario Arrow, Phoebe :gni: :love:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

My heart is as black as night
Date d'inscription : 18/03/2016
Messages : 223
Voir le profil de l'utilisateur


Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 bellamy :: talk some sense to me
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant







» BELLAMY + talk dirty to me
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Fiche technique : Cloud F Bellamy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum