Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 Elyoz ≡ My dirty little secret.



avatar

membre
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 97
Voir le profil de l'utilisateur


Don't tell anyone or you'll be just another regret
Orzen & Elyabelle



C’était un matin comme les autres, du moins, c’est ce que tu croyais. T’étirant dans ton lit, tu grimaçais un peu en ressentant cette douleur au niveau de tes reins. Tu étais tombée la veille au travail. Ce n’était pas toujours évident de travailler dans un petit café. Souvent, le plancher était humide et dans la hâte, tu n’avais pas fait attention, tu avais glissé et tu étais tombée directement sur le fessier. Tu soupirais puis tu te hissais hors du lit, allant rejoindre Willhem qui était dans la cuisine. Tu te versais une grande tasse de café puis tu embrassais ton colocataire sur la joue avant de prendre place près de lui. Tranquillement, il te glissa un billet. Tu lâchais un petit cri de joie, le serrant contre toi puis tu le remerciais avant de courir vers la douche. Il avait acheté un billet pour cette fameuse exposition que tu voulais voir. Tu passas ta journée à lire des livres, à te prélasser puis vers 18h30, tu te décidais et tu t’habillais avant de quitter vers le lui de l’exposition.

Bruyant, l’endroit était bruyant. Tu marchais, la tête haute, tout en faisant virevolter ta petite robe noire en dentelle. Tu haussais un sourcil puis tu sortis de ton petit sac ton billet. Tu allais assister à une exposition de toile. Tu adorais l’art, étant toi-même un peu artiste. Tu savais très bien que certaines toiles seraient mises aux enchères et il y en avait une que tu affectionnais particulièrement. Continuant de te promener entre les gens, tu attrapas une coupe de champagne puis tu t’arrêtas devant une toile, celle que tu aimais tant. Croisant un bras sous ta poitrine, tu admirais les traits grossiers de la toile. Sourire aux lèvres, tu appréciais le moment, jusqu’à ce que tu remarques la présence de cet homme un peu plus loin. Haussant un sourcil, tu replaçais ta robe du revers de la main et tu te dirigeais vers lui, interrompant la conversation qu’il avait. Tu attrapais le bras d’Ozren puis tu lui souris. «Quel plaisir de te voir ici mon bon ami… Messieurs, veuillez m’excuser, je l’enlève pour le reste de la soirée. » Tu offris ton plus beau sourire aux gens présents puis tu t’éloignas, gardant ton bras autour de celui d’Ozren. Tu savais très bien qu’il n’apprécierait sûrement pas, mais tu t’en foutais un peu.

Ozren et toi c’est une relation amour-haine. Tu adores cet homme, tu adores surtout le fait que tu connais son plus horrible secret… Et que tu peux utiliser ce secret contre lui… Bien que cette situation soit un couteau à deux tranchants, tu sais fort bien que tu n’utiliseras pas cela contre lui… Après tout, tu veux quand même le garder près de toi… Garde tes amis proches et tes ennemies encore plus… Alors que tu marchais avec lui, tu t’arrêtais devant une toile pour l’admirer. Ton souffle se fit un peu plus pressant. Tu aimais ce que tu voyais. Doucement, tu regardas ton ami, avant de pincer tes lèvres. « Tu sembles pâle… Ça va? » Ton sourire s’effaça un peu, laissant place à un visage un peu inquiet. Malgré ton plaisir à le tenir un peu à la gorge avec son secret, tu t’étais toujours inquiétée pour lui… Tu savais très bien que depuis son agression, alors qu’il était jeune, qu’il avait un penchant prononcé pour les hommes… Ce qui ne vous avait pas empêché de partager des désirs charnels.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





my dirty little secret

ft. elyabelle & ozren
Tu sais pas pourquoi tu t’étais rendu là. Une exposition. Surement parce que n’avais rien de mieux à faire que de traîner dans cet endroit. Surement parce que tu disais que tu allais surement rencontrer quelqu’un à même de rendre ta soirée plus intéressante. Autre que t’envoyer des lignes de poudre, que de baiser le premier venu qui passe  ou te retrouver dans le lit de Boyle, tu n’as pas la moindre idée de ce que tu as envie de faire. Tu ne veux surtout pas penser à lui. Lui qui s’imprime contre la moindre paroi de ton crâne.
Tu sens des doigts se serrer autour de ton bras alors que tu avais trouvé une victime intéressante, un des artistes qui avait peint les toiles qui se trouvaient ici. Il souriait à chaque fois que tu lui lançais une connerie et il avait posé sa main contre ton bras. Tu te doutais que la soirée allait bien se terminer.
Tu laisses ton regard se poser sur la personne qui s’accapare de ton espace vital et lorsque tu entends la voix tu ne peux empêcher un grognement de filer entre tes lèvres. «Quel plaisir de te voir ici mon bon ami… Messieurs, veuillez m’excuser, je l’enlève pour le reste de la soirée. » T’as envie de la repousser, parce que tu manques ton plan pour le reste de la soirée, t’allais finir dans son lit et tu le sais. Maintenant, il te lance un regard interrogateur et tu lui fais un sourire narquois. Tu vas revenir à l’assaut quand t’auras pu te débarrasser d’elle. « Sérieux, t’es vraiment chiante. J’étais en pleine conversation plus que passionnante.» Tu sais très bien qu’elle ne te lâchera pas, ça fait plusieurs mois que vous vous côtoyez. Elle en sait plus sur toi que la majeure partie des gens et tu ne sais pas encore si c’est une bonne chose que ce soit le cas.

Tu te laisses entraîner avec elle et tu laisses ton regard se poser sur la toile devant vous. T’es pas le genre d’ami qu’on rêve d’avoir, ni même le genre de personne qu’il est saint d’avoir dans sa vie. Tu n’as pas la moindre idée de pourquoi elle te garde auprès d’elle et tu n’as pas la moindre idée de pourquoi tu reviens. T’es qu’un petit connard qui abuse des bonnes choses. Tu sais rien donner. Tu sais que prendre sans rien offrir.
T’enfonces tes doigts au fond de tes poches et tu remarques le regard qu’elle pose sur toi. Tu dis rien pour le moment, t’attends de voir la connerie qui va sortir de sa bouche, heureusement qu’elle sait l’utiliser parce que tu te serais déjà lassé de l’avoir dans tes jambes. « Tu sembles pâle… Ça va? » Tu roules les yeux vers le plafond. T’as pas besoin d’une mère de plus, t’en as déjà une, même si tu te souviens pas réellement du visage qu’elle doit avoir tellement tu la vois jamais. « Et toi? T’es toujours aussi accaparante à ce que je vois, tu changes pas.» T’es vraiment désagréable, mais c’est toi. Tu préfères que les gens de déteste, c’est plus simple comme ça. « Je vais bien. C’est bon. Tu viens de briser mon plan pour la soirée, il crevait d’envie que je le ramène chez moi.» Tu laisses ton regard se poser sur elle. Elle en sait trop. Elle en sait plus que les autres et ça te déranges, t’aurais bien envie qu’elle ne sache rien, qu’elle ne sache pas. C’est trop tard et toi, t’en sais pas assez sur elle. Faut que tu changes ça. Faut que tu lui tires les mots de la bouche.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 97
Voir le profil de l'utilisateur


Don't tell anyone or you'll be just another regret
Orzen & Elyabelle



Tu ignorais toujours pourquoi tu t’entêtais à garder Ozren proche de toi. Cet homme avait un effet poison sur ta personne… Chaque fois que tu le voyais, tu te sentais presque mesquine. Tu jouais un jeu… Simple, mais si nocif… Tu ignorais même pourquoi tu prenais un malin plaisir à le faire souffrir ainsi. Pourtant, tu savais que ce secret, celui qu’il ne voulait pas dire à personne, allait le hanter pour la fin de ses jours et toi, tu l’utilisais. Tu étais donc venue à cette exposition, dans l’intention de profiter du moment pour admirer le travail des autres et te donner quelques inspirations pour tes prochaines toiles. Cependant, l’apparition d’Ozren avait changé un tout petit peu tes plans. Tu allais partager ta journée avec lui. T’introduisant dans sa conversation, tu avais pris la décision qu’il te suivrait, sans rien dire. Tu l’avais donc amener avec toi, bien plus loin, le laissant grommeler sur le fait que tu étais envahissante. Tu souris avant de laisser un petit rire cristallin s’échappé. «Mais tu m’aimes ainsi Oz! »

Tu l’écoutais râler sur le fait qu’il voulait ramener le jeune home chez lui et tu savais fortement de quoi il en retournait. Il coucherait avec et le lendemain, il le jetterait comme une vieille chaussette pour qu’il puisse lui foutre patience… Du moins, c’est ce que tu espérais. Malgré tout, tu n’aimais pas trop l’idée de partager le corps d’Ozren… Vous aviez partagé quelques nuits, ici et là, et tu avais toujours été un peu possessive. Tu le regardas puis tu mordillas ta lèvre en prenant une petite moue d’enfant, comme s’il venait de te chicaner, te sermonner et que tu avais fait une bêtise. «Je ne suis pas accaparante, je n’aime juste pas partager. » Tu lui souris puis tu l’attiras un peu plus contre toi, collant sa poitrine à son bras. Tu approchas tes lèvres de son oreille et tu murmuras, doucement, presque sensuellement. «Et puis… Si tu veux, je peux occuper ta nuit, moi… Je suis nue sous cette robe… » Tu reculas, un peu amusée, lâchant un petit rire puis tu t’éloignas de lui, marchant vers une autre peinture, prenant le temps de prendre une démarche féline.

Tu te plaçais alors devant cette peinture, sûrement celle du jeune homme que ton ami draguait un peu plus tôt. À vrai dire, c’était l’une de ses toiles et tu te sentais un peu d’attaque. Jalouse à vrai dire, qu’Ozren ait porté une attention à cet homme… Tu savais que son penchant sexuel venant de son agression et ça te dégoutait un peu. Pas Ozren, mais son passé, oui. Tu penchais alors la tête un peu sur le côté puis tu fis signe au jeune homme qu’Oz avait aborder un peu plus tôt. «C’est vous le peintre? J’aime bien. Je veux l’acheter, en faire un cadeau à mon copain. » Tu souris, prenant des airs de petites malines puis tu cherchas Ozren. « Oh tiens! Le voilà! Chéri! Tu en penses quoi, pour dans la chambre à coucher? Juste en haut du lit… Tu sais, ce lit où… Enfin… » Tu haussas un sourcil, regardant le peintre puis tu te mordillas la lèvre, un peu fière de ton coup. Il lâcherait Ozren et tu espérais passé une belle journée en compagnie de cet homme… Enfin, si tu pouvais te permettre de l’appeler ainsi… Parce que à tes yeux, il était encore un petit enfant égaré…

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Elyoz ≡ My dirty little secret.








Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum