Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 she loves you and you love her (théo)


Aller à la page : 1, 2  Suivant

love will become our enemy ∇
avatar

love will become our enemy ∇
Date d'inscription : 25/03/2016
Messages : 322
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

Tu frappais à la porte de l'appartement de Théo plusieurs fois. Tu ne supportais plus de voir Arjan déprimée et triste à cause de lui. Tu lui en voulais, il n'avait pas le droit de l'abandonner. Tu savais très bien ce que ça faisait et c'était un sentiment insupportable. Tu attendais patiemment qu'il t'ouvre. Tu ne savais même pas si il était chez lui. Arjan n'était pas au courant que tu étais là, et tu ne voulais pas qu'elle l'apprenne. Elle n'apprécierait certainement pas que je sois venue voir Théo sans lui en parler. Tu ne savais pas toi-même si c'était une bonne idée, mais tu n'en avais eu aucune autre. Tu voulais que les choses s'arrangent entre eux, vraiment. Tu avais toujours su qu'Arjan l'aimait profondément, et même encore maintenant que leur histoire était terminée. Elle n'avait jamais cessé de l'aimer, tu étais moins certaine des sentiments de Théo, mais pour que l'annonce des fiançailles d'Arjan et Sathias lui fasse cet effet, c'était qu'il avait été profondément blessé. Comme tu l'avais été lorsque Sathias te l'avait annoncé. Tu te mordais la lèvre, ce souvenir était toujours douloureux à ressasser, et ce même plus d'un an après. Bon, pour Théo c'était beaucoup plus récent que ça, il l'avait appris il y a peu de temps. Arjan avait tout fait pour trouver une autre solution, mais il n'y avait rien à faire. Sathias et Arjan étaient voués à se marier alors qu'ils ne s'aimaient absolument pas. Le jeune homme finissait par ouvrir, il avait l'air surpris de te voir. Salut. Je peux entrer ? J'aimerais te parler. Il devait pardonner à Arjan, il le devait absolument. Arjan était terriblement triste, Théo n'avait pas l'air d'aller super bien non plus. Cette histoire détruisait tout le monde petit à petit. Ça ne pouvait plus continuer. Le jeune homme acquiesçait doucement et te laissais le passage libre, tu entrais et te plaçais au milieu de la pièce, les bras croisés, analysant la pièce autour de toi. Arjan n'est pas au courant que je suis là. Tu haussais doucement les épaules, et observais le jeune homme. Vous étiez amis depuis longtemps, vous vous connaissiez bien, et comme tu savais ce qu'il ressentait pou Arjan, il connaissait tes sentiments vis à vis de Sathias.
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

Tu ne digérais toujours pas la nouvelle, plus tu y pensais, plus tu avais mal. Les fiançailles d'Arjan et de Sathias. Tu essayais de lui trouver une excuse, un moyen de retourner en arrière, de faire tout ce qui était en ton pouvoir pour annuler ces dites fiançailles mais tu étais à court d'idées, t'avais le moral à zéro. Cléo venait de s'en aller et tu comprenais qu'elle ne puisse pas rester éternellement avec toi. Rester seul, c'était peut-être une bonne idée. Rester seul pour le reste de la journée, c'était ton plan. Aucune distraction car tu étais d'office dégoûté de tout aujourd'hui et certainement le lendemain aussi. Aucun message, aucun appel, rien, être seul. Tu te laissais tomber complètement dans ton lit en soupirant, ta colocataire n'était pas là, heureusement pour elle, elle n'aurait pas à vivre ce manque de moral énorme de ta part. Tu fixais le plafond, tu étais là sans être là. Arjan. Elle te manquait déjà. Tu entendis la sonnette, soupirant à nouveau. Pourquoi aujourd'hui ? Tu laissais la personne en plan, ne voulant pas ouvrir. Seulement, après quelques minutes, tu changeais d'avis et partis ouvrir la porte à la personne qui s'y trouvait derrière. Ne faisant aucun effort de présentation, tes cheveux en bataille, tes yeux rouges, tout comme tes mains. On aurait dit un vrai sauvage. Andy. Un nouveau soupir franchissait tes lèvres en le voyant ici. Meilleure amie d'Arjan et devenue rapidement ton amie à toi. Tu acquiescais sans prononcer un seul mot, la laissant entrer chez-toi même si l'envie n'y était pas. Tu savais qu'elle allait te parler d'Arjan, t'aurais pu le sentir à des kilomètres. Tu refermais la porte derrière elle et te retourna, lui faisant face. En attendant quelques mots de sa part, tu enfonçais tes mains dans tes poches. Tu ne comptais pas engager la conversation, surtout si c'était par rapport à Arjan. Rien que d'entendre son prénom te faisait mal. Tu ne voulais pas parler de ce que vous aviez vécu, tout les deux, quand elle t'a dit qu'elle était déjà fiancé à un gars. T'as pété un plomb et tu t'es montré de très mauvaise compagnie, surtout quand t'as frappé dans ce mur. T'es pas violent et pourtant, t'as frappé dans un mur pour te défouler. C'était ça ou c'était pleurer de rage et de tristesse tout en continuant de te faire mal tellement tu ressentais cette envie de frapper dans quelque chose. Ta tête se levait vers Andy quand elle annonça qu'Arjan ne savait pas qu'elle était ici. Tu hochais la tête avant, d'enfin, entreprendre la conversation : " Tu comptes me parler d'elle, je suppose ? " Tu l'observais à ton tour avant de te rapprocher et d'aller t'asseoir sur le canapé, levant les yeux vers la blonde une fois installé. " Le fait est que je n'ai rien à dire. " Tu haussais à ton tour les épaules, tout en soupirant de nouveau. " Elle t'a sûrement déjà tout raconté, non ? " Andy ne doit certainement pas être pour ce mariage. Andy, elle ressent des choses pour le fiancé et tu le sais. Tu as appris à la connaître et à la perçer.
Revenir en haut Aller en bas

love will become our enemy ∇
avatar

love will become our enemy ∇
Date d'inscription : 25/03/2016
Messages : 322
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

Théo semblait littéralement harassé. Tu t'installais sur le fauteuil et il venait face à toi, et tu lui souriais doucement. Il était ton ami, après tout, et dans le fond, vous viviez un peu la même chose. Ces fiançailles vous privaient des êtres que vous aimiez tous les deux, alors qu'eux se détestaient. C'était un véritable paradoxe, cette histoire. Tu posais ton sac à main sur tes genoux et écoutais le jeune homme, en acquiesçant à ses différentes questions. Évidemment qu'elle m'a tout dit, tu nous connais assez je crois. Il ne relevait pas, et tu soupirais. Tu passais ta main dans tes cheveux, te recoiffant, tout en réfléchissant à ce que tu pourrais bien lui dire. Enfin, tu savais déjà, mais il n'avait pas l'air très enclin à parler de tout ça. Tu pouvais comprendre mieux que quiconque, tu n'avais jamais réellement parlé à qui que ce soit de ce qui s'était passé avec Sathias. C'était trop délicat d'en parler avec Arjan, et même si elle était ta meilleure amie et que vous partagiez absolument tout, ce n'était pas la personne avec qui il était facile d'en parler. Elle n'avait jamais apprécié Sathias, et n'avait jamais compris comment tu avais pu tomber sous son charme. Elle ne le connaissait pas, pas comme toi tu le connaissais. Ecoute Théo je sais que tu veux pas en parler, mais crois-moi, elle souffre énormément aussi. Pour cause, l'homme qu'elle aimait l'avait abandonné, lorsqu'Arjan lui avait annoncé ses fiançailles avec Sathias. Ils s'étaient déchirés sans véritable raison, comme Sathias et toi, plus d'un an auparavant. Et tu ne voulais pas qu'ils souffrent, surtout pas Arjan. Fallait être con pour ne pas savoir qu'ils s'aimaient, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Tu devrais lui parler. C'est des conneries ces histoires de fiançailles, ça devrait pas séparer les gens qui s'aiment. disais-tu en baissant les yeux sur tes mains. C'était étrange venant de toi, qui avait refusé de revoir Sathias après qu'il t'ait annoncé la même chose. Sauf que lui avait mis fin à votre histoire, alors que tu étais certaine que vous auriez pu continuer même avec tout ça. Tu détestais les parents d'Arjan, tu les haïssais plus que n'importe qui au monde. Pour eux, tout était plus important que le bonheur de leur fille, et ça tu avais vraiment du mal à le digérer, même si Arjan avait tout fait pour éviter le pire et aller jusqu'au bout de toute cette histoire. Tu triturais nerveusement ton porte-clés attaché à ton sac à main, réfléchissant à ce que tu pouvais ajouter pour le convaincre.
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

Tu hoches la tête, tu sais bien qu'Arjan lui a déjà tout dit. T'es pas con, tu faisais juste l'observation. Tu sais quel lien les unis et c'est un peu le même que tu as avec Loup. Meilleur ami pour la vie. Tu ne lui en as pas encore parlé, d'Arjan. Lui dire que t'apprécies cette fille plus que tu ne devrais, c'est un peu te mettre à nu et dieu sait que tu n'aimes pas cela. Tes histoires d'amour et tes sentiments, tu les gardes pour toi. Tu te dis que les gens n'ont en rien à faire, qu'ils ont aussi leurs trucs à régler et que toi et tes amourettes ou tes sentiments cachés au fin fond de ton coeur ne sont pas si importants que cela. Tu écoutes les autres te parler à propos de ce sujet, mais toi, tu ne dis rien. Tu essayes de les aider sans aborder tes vécus et ce que tu vis à ce moment même qui concerne tes sentiments plus qu'amicaux avec les autres. Tu décides de ne pas relever ce fait. Elle sait déjà tout alors pourquoi venir te parler à toi ? Pourquoi ne pas aller consoler Arjan, qui se trouve être sa meilleure amie alors que toi, tu n'es qu'un ami rencontré par le billet d'Arjan, justement ? Elle ne devrait pas être ici, sa place est près de son amie. Tu sais qu'en quittant son appartement, tu ne lui as pas fait que du bien. Seulement, tu devais passer cette porte et tu te rends compte que c'était un bon choix comme s'en était un mauvais. Elle va croire que tu as fuis le problème, mais tu n'as juste pas voulu en rajouter une couche. T'es parti, tu n'as pas fuis. Tu as mis fin à cette discussion qui pouvait partir trop loin, tout ça.. ça pouvait dégénérer alors tu t'es cassé. Elle n'a rien vu. Elles n'ont rien vus. Ce mur que t'as tapé, c'était parce que tu t'en voulais. Elle n'avait qu'à pas se fiancer à n'importe qui. On en serait pas là. Tu t'enfonces dans le fauteuil en croisant tes bras. C'est vrai, quelle idée de se fiancer pour le bien de sa famille ? C'est complètement stupide. Tu hais ses parents pour cela, tu hais sa famille et toutes les personnes qui l'ont influencés à faire ce choix. En fait, tu doutes qu'elle avait le choix, mais elle a quand même accepté le marché et tu regrettes d'en arriver là, mais c'est bien l'unique solution que tu as trouvé aussi. Partir. T'es pas un garçon qui abandonne ses amis, mais là, c'était de trop. Tu ne pouvais pas l'encaisser, cette nouvelle, ce choix, quoi que ce soit, c'était de trop pour toi. J'ai une question : t'as fait comment toi ? Quand tu l'as appris ? Elle parle d'Arjan et toi, mais tu te demandes comment elle a fait avec Sathias. Tu sais ce qu'elle éprouve pour ce gars - dont tu n'as pas encore fait la connaissance et dont tu ne veux pas faire le connaissance au risque de t'emballer - et ce, depuis le début. Avec Sathias. Tu l'as su quand, d'ailleurs ? Parce que pour une fille qui aime ce gars et qui sait pour les fiançailles, elle a l'air de bien le vivre, Andy. Soit elle voit les choses différemment, soit t'es complètement à la bourre. .
Revenir en haut Aller en bas

love will become our enemy ∇
avatar

love will become our enemy ∇
Date d'inscription : 25/03/2016
Messages : 322
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

Le jeune homme était remonté contre ta meilleure amie, et certainement encore plus contre ses parents, tout comme toi. Tu acquiesçais alors qu'il te disait qu'elle n'aurait pas du se fiancer à n'importe qui. Tu relevais la tête et lui lançait un regard condescendant. Sathias n'était pas n'importe qui, pas pour toi du moins. Justement, je veux faire annuler ces fiançailles. Et j'ai besoin de ton aide pour ça. balançais-tu brusquement. Théo était le seul à pouvoir t'aider, il était le seul qui pouvait toucher Arjan bien assez pour lui faire comprendre une bonne fois pour toute que tout ça n'était pas une bonne idée. Tu te chargerais de convaincre Sathias, mais Arjan, tu n'avais pas assez d'emprise sur elle. Théo était le seul au monde à pouvoir le faire, à pouvoir la toucher en plein coeur et lui faire réaliser la connerie qu'ils allaient faire. Tu relevais les yeux vers le jeune homme alors qu'il te demandait comment tu avais fait quand tu avais appris qu'ils allaient se fiancer. Tu soupirais, et passais ta main dans tes cheveux pour les remettre en place, derrière ton oreille. Je l'ai appris il y a déjà un an. Quand ce n'était qu'un projet, disons. Tu guettais la réaction de Théo, tu savais bien qu'il n'était pas au courant que ça durait depuis tout ce temps, il n'était au courant que des fiançailles officielles. Et ta réaction avait été la même que celle que Théo avait eu. La fuite. La haine. Mélangée à l'amour. Tu pouvais comprendre mieux que personne ce qu'il ressentait. Tu plongeais tes yeux gris dans les opales émeraudes du jeune homme et décidait de jouer la carte de l'honnêteté. Je l'ai très mal pris. J'en ai voulu à Sathias, énormément. Il a mit fin à notre histoire ce jour-là et je ne lui ai jamais pardonné. Alors j'ai préféré le haïr. Et crois moi ce n'est pas du tout la meilleure chose à faire. Je n'ai pas avancé depuis, mes sentiments sont restés les mêmes. Le fait de mettre des mots sur ce que tu ressentais t'aidait à réaliser à quel point tu avais fait une erreur en le rejetant comme ça, à l'époque. Tout aurait peut-être été différent, qui sait ? Tu en avais souffert chaque jours, en tout cas. Et le fait d'avoir revu Sathias, l'autre nuit, ne t'avait pas aidé à y voir plus clair, au contraire. Il t'avait déstabilisé comme personne ne savait le faire. Théo, je suis encore amoureuse de Sathias. On ne peut pas laisser ça arriver. Aide moi.
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

« Justement, je veux faire annuler ces fiançailles. Et j'ai besoin de ton aide pour ça.» Tu hausses un sourcil avant de rouler des yeux. Tu ne vas pas t'aventurer dans ce genre de choses, tu ne veux pas, tu ne peux pas. Elle n'a dit que cela, mais c'est déjà bien trop. Pourquoi avoir besoin de ton aide alors qu'elle est sa meilleure amie ? Tu ne comprends pas. Andy a plus d'emprise sur Arjan que tu n'en as, leur relation est plus forte que la votre et on le voit directement : Andy est toujours aux côtés d'Arjan alors que toi non. « Tu veux quoi? De gros bras pour assassiner Sathias ou les parents d'Arjan ?» Tu rigoles, bien entendu. Le jour où tu tues quelqu'un, c'est à cause de ta débilité et rien d'autre. Tu secoues ta tête avant de soupirer silencieusement. « Plus sérieusement, je ne veux pas être sur ce côté du tableau. J'fais même parti d'aucun tableau, désormais. Alors oublie.» La pauvre, tu ne lui laisses même pas l'opportunité de t'expliquer ce qu'elle attend de toi. Seulement, tu doutes être d'accord avec un quelconque plan qui inclue Arjan dedans et ces fiançailles. Tu n'as pas le moral, ni la force pour. Ouais, t'es un peu mort, à cause de cette histoire. Tu l'aurais bien aidé, mais vu ce qu'il se passe actuellement, t'es pas encore prêt à faire en sorte d'annuler ces fiançailles. C'est quand elle te balance qu'elle savait depuis un an, lorsque ce n'était qu'une projet, une idée, que tu te relèves. Un an. 365 jours. Et Arjan ne t'en as pas parlé. Encore un coup que t'apprécies pas, que tu prends personnellement. Arjan aurait du t'en parler, mais non, elle te l'a caché tout ce temps. Même te parler de l'idée en soi, tu aurais pu intervenir, dire ton mot. Sauf qu'elle n'a rien fait de tout cela, elle a préféré te le dire une fois l'idée mise en place, voir même accomplie. Tu ne dis rien, tu ne préfères pas. T'es trop blasé, dégoûté, bref, t'es partagé entre plusieurs sentiments qui ne t'aideront pas à la pardonner. Désespéré que tu es, tu continues d'écouter sa meilleure amie, un sourcil levé. « C'est peut-être la meilleure chose à faire pour moi. Je m'écarte même d'l'histoire pour pas lui faire du mal. C'est réfléchi, Andy.» Tu ne regardes plus la blonde, tu ne veux pas non plus qu'elle te voit comme ça, mal, détruit. T'es dans le pire de tes états, ces temps-ci, ce n'est pas le moment de venir parler et encore moins d'Arjan. Tu es ainsi à cause d'elle. En parler, ça te faire mal, pire que ce que tu n'es déjà. Tu fronces les sourcils et poses ton regard sur elle quand elle t'avoue être toujours amoureuse de Sathias et que tu dois certainement l'aider pour cela. Tu grimaces, tu sais ce que c'est, d'être attaché à l'un des deux concernés puisque tu l'es avec Arjan. Tu déglutis, pas certain de ton choix. « Dis-moi quoi faire, j't'aiderais.»Tu soupires, pas sûr de ce que tu fais, mais tu le fais pour elle, tu le fais pour Andy. Elle reste, malgré tout, ton amie.  
Revenir en haut Aller en bas

love will become our enemy ∇
avatar

love will become our enemy ∇
Date d'inscription : 25/03/2016
Messages : 322
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

Tu riais doucement à la remarque de Théo. C'était pas une si mauvaise idée. Tu évitais de trop penser à quel point la disparition des parents de ta meilleure amie pouvait te rendre heureuse, car bon, ils restaient tout de même ses parents, Arjan ne te pardonnerait surement pas de penser cela d'eux. Non mais en 2016, être encore obligé de se marier pour faire bonne figure c'est fou. Tu roulais les yeux en soupirant. Quand tu y repensais, tu t'étonnais qu'Arjan ne se soit pas rebellée jusqu'au bout contre ses parents, elle qui aimait tellement sa liberté et qui ne laissait personne entraver ses pensées ou ses actes. Théo commençait par te dire qu'il n'avait pas envie de prendre part à ce que tu lui demandais et ton visage s'assombrissait. Théo comme Arjan étaient aussi bornés l'un que l'autre, ça ne servait à rien. Pourtant, tu voyais clairement qu'il souffrait de tout ça, tu le connaissais, il souffrait comme toi tu en souffrais. Théo.. toi et moi on sait tous les deux que même si ils se détestent maintenant, leur.. leur relation pourrait évoluer. Je le sais. Et je le supporterai pas. Même si Arjan n'irait pas jusqu'au bout par respect pour nous. Nous, toi et Théo, victimes collatérales de ce mariage arrangé. Tu en avais conscience, rien ne retenait Sathias de se découvrir des sentiments nouveaux pour Arjan, il n'avait aucune attache. Et Arjan, tu savais qu'elle aimait Théo mais si jamais il fuyait, son cœur serait libre à nouveau. Tu te mordais la lèvre, essayant de chasser ses pensées désagréables de ton crâne et finalement, Théo revenait sur ses paroles. Tu ouvrais la bouche, légèrement surprise. Tu ne pensais pas qu'il accepterait de t'aider dans cette mission périlleuse. Je ne sais pas comment m'y prendre, mais il faut que tu fasses prendre conscience à Arjan de toutes ces conneries. Je m'occuperai de Sathias. Mais Arjan, toi seul peut la faire changer d'avis là-dessus, crois moi. Tu prenais doucement sa main et la serrais dans la tienne, comme pour appuyer encore plus tes paroles. Tu plongeais tes yeux dans les siens, et tu pouvais y voir toute sa douleur, qu'il tentait de cacher tant bien que mal. Tu l'aimes Théo. Tu l'aimes plus encore que je n'aime Sathias. Et tu le caches même pas. finissais-tu par dire en riant légèrement. Tu lâchais sa main et la passais dans tes cheveux, attendant qu'il parle alors que tu tentais de te détendre en te calant dans le fauteuil confortable.
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

« En 2016, ça se fait plus. Ce sont ses parents qui sont restés à l'époque napoléonienne, je crois.» Tu lui souris, te moquant ouvertement des parents de ton ex. Ce n'est pas bien, mais tu leur voues tellement de haine que tu penses avoir le droit d'au moins, se foutre d'eux, rien qu'un petit peu, une seule fois, pour te défouler, ce n'est pas méchant, c'est presque une vérité inavouée. Fiancer sa fille à une personne qu'elle n'aime pas, c'est quand même être bête ou complètement égoïste. Ils n'ont pas pensés à ce qu'elle allait vivre, ce que son entourage allait vivre. Elle ne s'est pas battue jusqu'au bout, mais elle a le mérite de ne pas avoir tuer ses parents sur place, directement. Comment se regarder dans un miroir correctement en se disant qu'on force sa fille à faire cela, à se dire qu'on rend sa fille malheureuse ? Pitoyable. C'est quand elle te balance que leurs sentiments pourraient évolués que tu serres la mâchoire et que tu sens que ces mots n'arrangent rien à ton état. Tu ne veux pas qu'elle en aime un autre, tu ne veux pas qu'un gars face irruption dans sa vie ainsi et prenne une place bien trop importante dans sa vie. « Ne dis pas ça, ça n'arrivera pas. On est bien d'accord ? Elle ne va pas s'y attacher. Jamais.» On entend que le son de ta voix à changé, qu'il se fait plus dur. C'est tout simplement parce que tu n'acceptes pas l'idée qu'elle s'attache à Sathias. Pour toi, ça n'arrivera pas et tu en es sûr. Tu connais Arjan, mieux que personne, tu sais qu'elle ne serait pas capable. Et si cela arrive, ils sont sûrs de te voir dérailler à cent pour cent. Si ça a le malheur d'arriver, tu pètes les plombs et pas que. T'es pas violent de nature, mais tu pourrais l'être à cause de cette histoire. « Arjan est têtue. Ce n'est pas parce qu'on est sorti ensemble que ça y est. Elle va pas m'écouter et ne changera encore moins d'avis.» Tu as déjà essayé le jour où elle te l'a dit. T'étais en colère, mais t'as essayé de lui faire changer d'avis en même temps. Elle l'aurait déjà fait, vu l'état dans lequel tu étais. Elle aurait compris que cette histoire te touche dans le mauvais sens, tu n'y peux rien, tu ne peux rien faire face à ces fiançailles. T'es rien. C'est quand elle te dit que tu aimes Arjan qu'un sourire se dessine sur tes lèvres, tout le monde sait que tu aimes Arjan, ce n'est pas un secret. Tu l'aimes beaucoup trop. Pourquoi t'en cacher si tout le monde le sait déjà, il n'y a aucun intérêt. T'aimes Arjan, ouais. Tu l'as toujours aimé. « Pourquoi s'en cacher quand tout le monde est déjà au courant, hm ? » Tu finis par rire avec elle. Tu réfléchis à ce que tu comptes faire, tu ne sais pas, t'es paumé. Tu sais que tu vas aider Andy, parce qu'elle reste ton amie et une fille géniale amoureuse du mauvais gars. Le gars qui se fiance à Arjan. Tu te dois de l'aider en tant que Théo respectable. « Tu veux boire quelque chose ? Et tu comptes t'occuper comment de Sathias ?» T'es curieux, pour le coup. Tu veux savoir ce qu'elle prépare, ce qu'elle compte faire.   
Revenir en haut Aller en bas

love will become our enemy ∇
avatar

love will become our enemy ∇
Date d'inscription : 25/03/2016
Messages : 322
Voir le profil de l'utilisateur



SHE LOVES YOU
AND YOU LOVE HER

THEO & ANDY

Tu sentais la voix de Théo se durcir lorsque tu émettais l'idée que Sathias et Arjan pouvaient se rapprocher dans le futur. Tu n'espérais pas non plus, mais tu ne pourrais pas lutter contre ça. Tu ne t'en remettrais certainement pas d'ailleurs. Tu soupirais et ne relevais pas lorsque le jeune homme te disait qu'il avait déjà essayé de la faire changer d'avis et qu'il n'avait pas réussit. Tu caressais doucement ton bras, machinalement, et riais tendrement à la remarque de Théo. Il était amoureux, ça crevait les yeux. Tu le trouvais touchant. Tu les avaient toujours trouvé touchant, tous les deux, et tu n'avais jamais compris que leur relation se soit terminée, quelques années auparavant. Ils étaient fait pour être ensemble. Effectivement, ça ne sert à rien de le cacher dans ce cas. Tu lui souriais et lorsqu'il te proposait à boire, tu acquiesçais vivement. Je veux bien un café. Il te demandait alors comment tu comptais faire pour faire revenir Sathias à la raison et tu le regardais quelques secondes. A vrai dire, tu n'en avais absolument aucune idée. Sathias tenait à sa famille plus que tout au monde et ferait n'importe quoi pour elle, c'était certain, alors si il fallait aller au bout de ce mariage, il le ferait. C'était à toi de l'en dissuader, et ça ne s'annonçait clairement pas facile. Tu soupirais longuement et posais ton menton sur ta main, faisant mine de réfléchir, alors que Théo t'apportait ton café. Tu le remerciais avec un doux sourire et glissais ta main sur la tasse brûlante. Je ne sais pas. Je suppose qu'être honnête sur mes sentiments et sur ce que je ressens par rapport à tout ça serait la meilleure solution, mais honnêtement.. je ne pense pas qu'il ressente autant que je ressens pour lui donc... Il tenait à toi, ça tu n'en avais aucun doute. Mais il ne tenait pas à toi comme toi tu tenais à lui. Il ne t'aimait pas. Tu étais juste son ex, juste sa meilleure amie. Un sourire triste voilait ton visage et tu portais le liquide noir à tes lèvres en soupirant doucement, fermant les yeux en essayant de chasser tes moroses pensées de ta tête. Tu regardais Théo, qui semblait lui aussi de ses pensées. Je me sens un peu perdue à vrai dire. ajoutais-tu, l'air légèrement dans le vague, avant de sourire comme pour essayer de te rassurer toi-même.
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur


Tu quittes ton canapé, direction la cuisine pour lui préparer un café. T'es pas le Théo que tout le monde connaît, plein d'énergie, t'es plutôt crevé, t'as envie de tout lâcher, d'arrêter et d'aller au fin fond de l'Alaska juste pour ne pas avoir à faire à tout cela. Tu as voulu t'enlever de l'équation, mais Andy est revenue à la charge et maintenant, tu t'y ajoutes pour son bien à elle, pour l'aider. Tu n'aurais pas pu le faire par toi-même, pas pour faire ton fier, t'en étais juste incapable. T'es de retour grâce à cette blonde, tu ne sais pas encore si c'est une bonne chose ou pas, mais ce qui est sûr, c'est que tu comptes faire de ton mieux pour Andy, cette fois et peut-être même pour toi. Tu sers à quelque chose, au moins. Tu viens te tenir au plan de travail, les yeux rivés sur elle, préparant sa boisson. Tu hausses un sourcil quand elle te dit qu'elle devrait être honnête à propos de ses sentiments, un sourire vient se dessiner sur tes lèvres quand tu entends cela. C'est quand elle te dit qu'elle ne pense pas que ces sentiments soient réciproque que tu grimaces. " Sois honnête. Au moins, tu l'auras été, toi, dans l'histoire. " Tu hoches la tête avant d'attraper une tasse, tu verses le café dedans et tu apportes celui-ci près d'elle avec le sucre et le lait, au cas où. Tu retrouves ta place, tu t'y remets convenablement, gardant tes yeux sur la blonde, tu souris. Légèrement, mais tu souris. " Ensuite, s'il ne t'aime pas de la même façon que toi, je le verrais réellement comme le garçon le plus idiot de l'univers. " Tu le vois déjà ainsi. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il a accepté de signer ces papiers indiquant qu'Arjan était sa fiancée, il a accepté l'idée, il a accepté ces fiançailles. Tu ne sais même pas pourquoi il a dit oui, il avait aussi sa famille à sauver, lui? Ou c'était juste pour le fun d'avoir une fille aussi belle qu'Arjan comme fiancée devant les yeux du monde entier ? Tu ne comprends toujours pas et bizarrement, tu ne veux pas savoir par peur d'aggraver les choses. Déjà qu'elles sont merdiques, tu ne veux pas que ça s'empile pour te faire encore plus de mal, à toi et aux autres par la même occasion. Tu en sais déjà assez, d'après toi. Assez pour être en colère comme tu l'es, pour toi, c'est amplement suffisant. " A qui tu le dis. J'imagine bien." Tu lâches un soupir avant de te redresser et de croiser tes bras sur ton torse. " Dis-lui tout ce que tu as sur le coeur, tu verras. Soit c'est positif, soit c'est négatif. Si c'est négatif, c'est que ce n'était pas le bon et qu'il ne te méritait pas. Mais j'suis sûr que ce sera positif."  Parce qu'on ne résiste pas à une fille comme elle, généralement. L'exception que tu es a décidé de craquer pour elle amicalement et de prendre sa meilleure amie comme coup de coeur. Non, plus sérieusement, tu la soutiens pour le coup. Tu veux son bonheur, à la petite.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 she loves you and you love her (théo)
Aller à la page : 1, 2  Suivant







» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum