Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 what would we be without all this ? ♦ Jucas




Invité
Invité


what would we be without all this ?
….
Jucas✧

Neuf heures du matin. Il est neuf heures du mat’, et je dois me lever pour un sale devoir à faire en binôme. Les courbatures naissantes du sport extrême de la veille se font ressentir. Elles me chassent d’autant plus l’envie de lever mes fesses du lit. Je ne suis pas fainéant, certes, mais je n’ai jamais été contre le fait de dormir et de perdre au moins une mâtinée de ma vie, tant qu’elle se déroule dans le plus grand des conforts. Sinon, la question est la suivante : pourquoi n’ai-je pas donné rendez-vous à James pour cette après-midi en sachant que le mâtin ça me fait chier ? Parce que j’ai football, c’est aussi simple que ça. Après les courbatures; les courbatures ! C’est ce qu’on pourrait plus communément appeler de l’auto-torture. Moi, j’appel ça de la passion. C’est la tête dans les vapes que je m’étais servi un grand verre de jus d’orange, dégustant les petits pains secs de la veille. Mes parents n’ont pas mangé les leurs. Ils sont partis tôt, et vite, comme à leur habitude. L’heure de leur retour m’est parfaitement égale, autant que celle de leur départ. J’ai grandis dans cette optique, ça ne changera pas. Dans tous les cas ça m’arrange puisque le fils de leur famille rivale va laisser sa trace dans notre maison. Et là vous vous dîtes « Tu t’en fiche vraiment de quand ils rentrent du coup ? » Ouais, totalement. Je pense que si des parents se détestent, les enfants n’en sont pas mêlés. James et moi, on a aucune raison de se détester. Ah ! Autant pour moi ! Correction : pas pour cette raison en tout cas. On a perdu de l’argent à cause de ses darons. Très bien, j’accepte. Mais nous deux n’avons rien à voir là dedans. Alors oui, je l’attends, qu’il remmène son joli p’tit cul dans ma demeure. Je sors mon ordi et quelques feuilles que je dépose sur la table basse du salon. J’enfile un T-shirt devenu légèrement trop serré, et c’est à ce moment précis que je l’entends arriver. Ses petits doigts viennent s’appuyer contre la sonnette. Là, j’ai comme un ressenti bizarre. Un sourire en coin vient s’esquisser sur mon visage, le regard accroché à la porte derrière laquelle le brun est niché. Je prends quelques secondes avant de me diriger vers celle-ci. Dans ma tête, je suis pas cent pour cent serein, mais je joue la carte de l’assurance. Je chipe un dernier croissant en passant, avant d’ouvrir la porte. C’est en croquant dans mon croissant, sans gêne, que je déclare, ce sourire toujours niché sur mon visage. « ‘pas trop tôt ! » Je plaisante, évidemment. Je m’écarte afin de le laisser rentrer, mâchant sans trop de charme mon morceau de croissant. « Je te sers un truc avant, ou on s’bat tout de suite ? » Je lâche un rire d’une expiration nasale. Oui, politiquement, lui et moi, on est opposé. Pas besoin d’être un génie pour savoir que quand il s’agit de travail, on n’est pas tout le temps sur la même longueur d’onde, surtout en sachant qu’on se concurrence autant que Google et Amazon. Après, il y 'a d'autres genres de bastons, si vous, esprits tordus, voyez ce que je veux dire. Sans commentaire Lucas.


copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
 what would we be without all this ? ♦ Jucas








Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum