Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 stressed out. ☾ JADELE



avatar

☾ it is a lost soul.
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 556
Voir le profil de l'utilisateur


Sujet: stressed out. ☾ JADELE
 Mar 22 Mar - 0:17

Je refermai le dernier bouton de ma chemise blanche, cintrée à souhait, tandis que je me trouvais devant l'enceinte de la Maison Blanche, prêt à passer le portique de sécurité, ma carte de stagiaire visible au bout de mon bras. Un sourire s'affichait sur mon visage, dévoilant des dents blanches parfaitement alignées. Je prenais conscience de la chance qui m'était donnée, et cela n'aurait pas été possible sans l'aide de mes parents et de leur compte en banque. Évidemment, je me gardais de crier sur tous les toits cette information. Tout le monde le savait, car c'était comme cela que ça fonctionnait ici, il fallait simplement garder une bonne image. Lorsqu'ils avaient appris mon affection au département des affaires étrangères pour un stage, mes parent m'envoyèrent un colis, en guise de boîte à outils pour mon stage. Il était composé d'un costume trois pièces noir et blanc, dessiné par un couturier, qui suivait parfaitement les courbes de mon corps ; une montre de luxe, qui siégeait actuellement sur mon poignet, ainsi que des boutons de manchette d'une grande marque. De quoi faire pâlir la classe moyenne, mais la tenue était de rigueur. Le stage avait commencé il y a de cela quelques jours, puisque c'était le temps du spring break, et autant dire que les vacances n'étaient pas pour tout de suite. Apprêté du contenu de cette fameuse boîte, je passai le portail de sécurité avant de rejoindre les couloirs de cette fameuse institution. J'avais donc fait la connaissance de Miss Haughton, la secrétaire des affaires étrangères de la Maison Blanche. Une femme pleine de charisme, au caractère de feu et de glace. Elle me malmenait quelque peu, mais c'était les risques du métier, et c'était grâce à cela que j'apprenais les mécanismes de la politique américaine. D'ailleurs, je n'avais pas encore fait de recherches à son sujet concernant son parti politique. Je ne préférais pas me prononcer là-dessus. Cette chance que j'avais n'était absolument pas vaine, puisqu'elle me donnait de véritables tâches, plutôt que de lui faire son café à longueur de journée. Elle était autoritaire, et cela m'impressionnait, mais je devais contrôler mes émotions, ne pas laisser mes joues se rosir, par exemple. Enfin, il était l'heure, et je vins frapper à la porte de son bureau, étriqué dans mon costume impeccable, attendant qu'elle me fasse signe d'entrer. Le sourire aux lèvres,  je lui adressai immédiatement un bonjour lorsqu'elle pu m'entendre.  « Comment allez-vous aujourd'hui ? » complétai-je en me forçant du mieux que je pouvais pour ne pas paraître timide, c'est-à-dire faible aux yeux de cette classe sociale. Je ne voulais pas non plus la déranger, alors je vins me placer sur le côté de son bureau, attendant patiemment les nouvelles du jour, et ce qui m'attendait en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 15/03/2016
Messages : 101
Voir le profil de l'utilisateur


stressed out
Adele & James
Mercredi. Ce terrible jour de la semaine où, personne ne peut dire si l'on est plus proche du début que de la fin de semaine. Mais, pour Adèle, cette semaine est loin d'être terminé, réunion samedi matin, gala samedi soir, sans parler de la campagne électorale de dimanche en Caroline du Sud. Autant dire qu'elle ne va pas se reposer de si tôt. A vrai dire, elle ne s'en plaint pas, elle a attendue tellement longtemps pour obtenir ce poste qu'elle ne peut qu'apprécier. Il a été très dur pour la jeune femme de faire sa place au sein de la Maison Blanche, beaucoup on d'abord dit que le Président et le Vice-Président perdaient la tête en mettant une femme, qui plus ai, jeune, à la place de Secrétaire d’État. Adèle a du, et doit parfois encore faire ses preuves. On aura beau dire, mais les hommes du congrès, surtout les plus âgés, ont encore du mal à faire confiance aux femmes lorsqu'il s'agit de politique. Heureusement, ou malheureusement pour eux, Adèle ne tombe pas au premier obstacle, elle trouve toujours quoi répondre, ne s’énerve jamais sans raisons et surtout, elle sait comment arriver à ses fins. Elle sait également que son charme ne laisse pas les hommes indifférent et elle en joue parfois, en toute pudeur bien entendue, elle n'irait pas jusqu'à ce mettre dans le lit d'un homme placé, loin de là cette idée ! Non, c'est une femme respectable ! Vêtue d'une robe noir cintrée, la jeune femme arrive assez tôt dans son bureau ce matin. A cette heure-ci, les couloirs de la Maison Blanche sont encore calme et on peut réfléchir plus sereinement, et surtout, son petite stagiaire n'est pas encore là. Pas qu'elle ne l'apprécie pas, mais, entre les réunions, les débats..., Adèle aime se retrouver seule dans son bureau, mais, là, ce n'est pas le cas. Non, un stagiaire lui colle aux pattes toute la journée. Le temps quelques appels et le voilà déjà arriver. Adèle lui fait signe d'entrer en le regardant avec un bref sourire. Il n'est pas méchant même si c'est grâce à l'argent de ses parents qu'il a du se retrouver là ! Mais passons, il a au moins le mérite de s'investir et s’intéresser à son stage, pas comme d'autres avant lui. « Bonjour James, très bien merci et toi ? » La politesse est un élément essentiel dans ce genre de métier, sans parler des courbettes par devants et des descentes par derrière, quoi de plus normal ! « On va avoir une grosse journée aujourd'hui ! Cet après midi tu vas m'accompagner au Capitol, j'ai une réunion avec le président du congrès et ses représentants. Tu prendras des notes et on fera un compte rendu demain ! » Bon c'est vrai, pour le coup, Adèle est bien contente de l'avoir ! Dans ce genre de réunion il faut faire dix milles choses à la fois, au moins James lui retirera ce poids, elle ne doute pas de lui sur le fait qu'il puisse s'en sortir avec cette prise de note. « Mais pour ce matin, tu vas apprendre qui est qui, je ne voudrais pas que tu nous mettent mal à l'aise en te trompant de nom au Congrès! »
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☾ it is a lost soul.
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 556
Voir le profil de l'utilisateur



Dans son élégante petite robe noire Miss Haughton me répondit avec délicatesse, ses mots fonçant droit à mon esprit, sans passer par quatre chemins. « Je vais bien merci, en plus, on a de la chance aujourd'hui, le soleil est avec nous. » concluai-je en laissant mon regard se promener à travers la fenêtre du bureau. Il était vrai que le temps se réchauffait, quoi de plus normal en ce début de printemps. Le soleil me rendait tout particulièrement heureux, cela me rappelait mon pays natal, le sable chaud, et ses rayons pénétrant ma peau pour la hâler. Sans plus attendre, elle m'énonça le programme de la journée. Ce qui était sûr, c'était que je n'allais pas avoir une seule seconde à m'accorder, enfin, jusqu'au repas du midi, la secrétaire générale des affaires étrangères m'invitant parfois dans de chics restaurants. Rendez-vous avec le président du Congrès, de quoi m'impression rien qu'en entendant son titre. Je ne l'avais jamais rencontré, ni même croisé dans les couloirs de la Maison Blanche, et je trépignais d'impatience face à cette nouvelle. Ce n'était pas donné à tout le monde de côtoyer la branche législative du pays. Je ne pus contenir un sourire, qui s'élargissait de plus en plus sur mon visage. « Sans aucun problème Madame, tout sera pris en note. » répliquai-je en sortant de ma mallette mon ordinateur portable de travail, qui me servait à noter mes cours ou tout autre chose en rapport avec la vie professionnelle. Enfin, sa dernière phrase me surprit, ne m'attendant pas à avoir un cours de physionomie sur le Congrès américain. Il valait mieux cela que je ne devienne rouge écarlate en me trompant de prénom. Toutefois, j'étais tout de même impressionné face à la jeune femme, me pressant de répondre. « Joe Biden, est le 47ème vice-président, président du Sénat. Et il y aussi Paul Ryan, président de la Chambre des Représentants, depuis environ 4 mois maintenant. » récitai-je instinctivement en essayant de ne pas me tromper sur les dates. Toutefois, je ne pus ajouter d'autres informations, haussant les épaules un peu honteux. « Je dois avouer que je n'ai pas d'autres informations à ce sujet. » complétai-je en me grattant nerveusement la nuque. Évidemment, je connaissais les tenants et les aboutissants du Congrès, ainsi que ses principaux objectifs, mais la liste des sénateurs et des représentants m'était totalement inconnue. Cela passait un peu mal pour un stagiaire à la Maison Blanche, mais peut-être qu'elle n'en tiendrait pas rigueur. Mon regard se posa sur ma montre, avant de relever le regard vers la jeune femme blonde, espérant ne pas l'intercepter dans ses paroles.  « Vous voulez peut-être que j'aille vous chercher un café ? » demandai-je en espérant me rattraper de mon erreur passée. Afin de montrer ma détermination, j'ouvris instinctivement mon ordinateur, ouvrant quelques dossiers qui me serviront pour la prise de note, lors de cette réunion. Je me relevai quelques secondes après, remettant en place ma veste de costume et ma chemise blanche. « Je vous écoute Madame. » acquiesçai-je d'un ton tout à fait stressé par les événements, chose qui ne jouait pas en ma faveur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 15/03/2016
Messages : 101
Voir le profil de l'utilisateur


stressed out
Adele & James
Il est vrai que James semble être un jeune homme intelligent et dors et déjà ambitieux pour son âge, sa présence dans ce stage semble donc être parfaitement justifié ! Mais, devoir expliquer toute la journée ses faits et gestes et aussi une chose très prenante et fatigant, Adèle ne peut le nier, elle aime faire cela, transmettre son savoir, les ficelles du métier, mais le faire toute une journée et même toute une semaine voir plus, demande bien plus d'effort et de patience. D'ailleurs, elle refuse souvent de prendre des stagiaires, même en observation pour une seule journée, elle a besoin de trop peur que cela l'éloigne de ses réels objectifs en matière de politique. Vous allez me dire, mais à 34 ans, il y a encore le temps de se mettre dans la course politique. Mais Adèle est prévoyante et compte bien tenir ce poste des années durant afin de gagner la confiance de la maison blanche et devenir un atout. Et oui ! Il ne s'agirait pas que le prochain président des États Unis veuille se passer de ses soins ! Adèle sourit brièvement à la réponse affirmative de James, sans vraiment quitter les yeux de son macbook pro. Son argumentation tient la route, mais étant perfectionniste, Adèle ne peut s'empêcher de chercher la petite bête, le petit détail qui pourra faire qu'on pourra s'en servir contre elle, ou bien encore essayer de l'a déstabiliser. Et, cela ne doit en aucun cas arriver, le président lui fait confiance pour cette réunion, pas questions de le décevoir. La réponse suivant lui plaît un peu moins. James est décidément très intelligent, ou du moins, bien renseigné ! Tant mieux vous allez me dire, mais en réalité, Adèle aurait préféré qu'il en sache moins, histoire qu'il potasse dessus toute la matinée ! Adèle relève la tête de son ordinateur et lui adresse un regard plutôt froid comme elle sait si bien le faire. C'est avec un sourire forcée qu'elle lui répond. « Parfait ! Dans ce cas, tout devrait bien se passer ! » Maintenant, Adèle doit réfléchir à ce qu'elle va bien pouvoir lui faire faire jusqu'au déjeuner. Comme pour se rattraper d'en savoir un peu trop, James lui propose d'aller chercher un café. Adèle inspire un long moment tout en se disant qu'elle ne pourra jamais enseigner son métier, on lui a déjà proposé de donner des conférences à des étudiants, même lorsqu'elle n'était encore qu'une simple avocate, mais a toujours décliné l'offre, on comprend pourquoi. « Non merci James, ça ira ! » Adèle regarde James sortir son petit ordinateur de sa pochette et a soudain une idée, cela l'aidera, en plus, pour faire passer le projet de loi porté par le vice président et elle-même « Je voudrais que tu fasse quelques petite recherches sur les politiques étrangères du Congrès, la crise du Darfour, le golfe de Guinée, tout ce que tu peux trouver sur la lutte contre la piraterie en Afrique du Sud..et bien sur, l'implication des États Unis dans ses événements ! » Adèle sait que cela représente beaucoup de travail, mais cela profitera à James pour ses études, c'est certain ! Donc, dans les deux cas, tous le monde sera satisfait ! « Et si tu as des questions, n'hésite pas ! »
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 stressed out. ☾ JADELE







» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]
» are u stressed ? - OWENS / GABRIEL / SIENNA
» Stressed Out [Jaxz#8]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum