Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 one look and my heartbeat stops (théo)



▵ all of these stars will guide us home
avatar

all of these stars will guide us home
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 563
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

Entre Wyatt et elle, c'était désormais plus que tendue. Déjà que parfois, ils haussaient le ton plus souvent que nécessaire, voilà que désormais, c'était le chaos. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Lea n'était pas hypersensible. Dans le sens où elle ne pleurait pas pour un rien. Parce qu'elle était très gentille, on la voyait souvent comme faible et naïve, mais c'était bien tout l'inverse. Mais la situation présente la bouleversait tout de même. Elle se demandait où s'en allait sa relation. Est-ce qu'elle approchait de la fin ou ils allaient se rabibocher? Il fallait voir du côté de Wyatt parce que dans le conflit qu'ils vivaient tous les deux, c'était lui le principal problème. Sa manie qu'il avait aussi de ne pas vouloir se laisser aider! Lea, contrairement à ce que lui pensait, n'avait pas pitié pour lui, bien au contraire. Elle était comme ça, tout simplement. Elle voulait aider son prochain. Et comme elle tenait à lui et à sa famille, c'était encore plus logique qu'elle veuille s’immiscer dans sa vie, non? C'était ça la base d'une relation solide après tout, la communication et l'entraide en plus de l'amour et de la confiance. Sans ça, c'était voué à l'échec. Rageant toute seule dans sa chambre, Lea décida qu'il fallait qu'elle se change un peu les idées. Elle décida donc d'appeler son confident, Théo. «  J'ai besoin qu'on se voit.... Tu es disponible?  » lui avait-elle demandé. Elle eut la chance qu'il lui dise « oui ». Elle pouvait toujours compter sur lui au moins. Il lui donna rendez-vous dans un restaurant, le Mintwood place. Elle n'y était jamais allée malgré le fait qu'elle vive à Washington depuis sa naissance. Mais la seule chose qui comptait, c'était d'être avec Théo. Elle savait qu'il allait l'aider. Il était toujours là pour elle dans les coups durs comme dans les bons moments. Elle décida de prendre une douche et s'habilla de façon un peu plus chic. Une robe, peut-être? Elle se disait que c'était un peu mieux que des jeans, non? Quoi que pour un ami, c'était peut-être un peu trop? Elle haussa les épaules et un peu sous le coup de la vengeance, elle décida de s'arranger un peu plus pour le jeune homme.

* * *


« Hey! Salut! Tu vas bien?  » lui demanda-t-elle en sortant du taxi. Il l'attendait devant les portes. Elle lui fit un câlin et se força à lui sourire. Lea était très heureuse de le voir. « J'espère vraiment que je ne t'ai pas dérangé! » ajouta la jeune américaine. Après tout, il avait sûrement autre chose à faire que de l'entendre parler de ses problèmes autour d'un repas, non? « Je n'ai jamais mis les pieds ici....  C'est bon? » demanda-t-elle avant d'entrer avec lui à l'intérieur. « En tout cas, c'est bien joli....  »
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

T'es avachi dans ton lit, bouquin dans tes mains se trouvant au dessus de ton visage, répétant ces phrases, ces mots et ces paragraphes comme si tu étais un robot. Ces phrases qui pour toi n'avaient aucun sens car tu n'y mettais pas du tien, ces phrases qui t'endormaient plus qu'autre chose aujourd'hui. Seulement, tu devais le faire, c'était soit ça, soit tu prenais du retard en risquant ton année. Tu sais que tout cela ne servait à rien, dans quelques années, tu seras à la tête d'un empire hôtélier, alors à quoi bon travailler ? C'est la question que tu te poses parfois, mais tu te dis que tu ne veux pas te lancer dans la vie active, t'as certainement peur de faire une connerie en arrêtant tes études, études que tu n'as jamais arrêté, études que tu aimes et surtout, études où tu t'es habitué. Ce rythme, tu le maintiens et c'est certainement pour cela que tu as des notes excellentes, tu ne passes pas tes journées à étudier, à lire dans dizaines de bouquins. Non, toi, tu étudies, tu bosses mais tu as aussi du temps pour toi, mine de rien. Il est clair de dire que tu t'en sors parfaitement, pour le moment. Tes yeux rivent sur ton téléphone portable quand il se met à sonner, tu n'hésites pas une seule seconde à déccrocher quand tu vois le prénom de Léa sur l'écran. Et, comme à ton habitude, tu lui dis oui. Oui pour arrêter tes occupations et passer du temps avec elle. Elle n'a plus à demander, la réponse dans tout les cas sera oui. Tu refermes ton bouquin et ranges ton bordel avant d'aller te doucher et t'habiller convenablement car vu l'endroit où tu l'as invité et surtout avec qui tu comptes y aller, tu ne risques pas de te ramener avec cette mine et ce jogging. Le Mintwood Place, le restaurant à moitié américain et français, restaurant que tu apprécies normalement et sûrement encore plus avec elle. Tu l'aimes bien, Léa. Pas comme un gars à fond sur elle, non, tu l'apprécies juste.

Une fois prêt, tu sors et prends ta voiture direction ce dit restaurant. Il te faut du temps pour trouver une place, mais tu la trouves tout de même. Tu connais le gars qui tient ce restaurant, il vous trouvera une place digne de ce nom. Pourquoi ? Parce que tu as prit soin de prévenir de ta venue en compagnie d'une charmante demoiselle qui mérite une place parfaite. Usé de Lea pour une bonne place ? Non, jamais. Tu attends la brune à l'entrée, mains entremêlés et tête haute que tu as. C'est quand tu vois sa tête en dehors du taxi que tu te mets à sourire comme il se doit, tu es content de la voir. « Je vais bien et toi ? » Tu viens écraser ta main sur son dos quand elle te fait un rapide câlin, souriant de nouveau. « Tu ne me dérangeras jamais, t'en fais pas pour ça. » Elle t'avait plutôt sauvé d'une migraine parce que ton cerveau allait être en surchauffe et puis, c'est un fait, elle ne te dérangera sûrement jamais. « Excellent même. Ils sont très sympas, en plus.» Tu hoches la tête comme pour appuyer ce que tu viens de dire. Tu es heureux de lui faire connaître ce restaurant que t'apprécies en particulier. « Un bel endroit pour une belle demoiselle, bien évidemment.» Tu lui tends ton bras en souriant fièrement avant d'entrer dans l'établissement, accompagné de ton amie. Tu t'arrêtes et dis avoir réserver au nom de Charpentier, prononçant ton nom à la française, tu ne peux le dire qu'ainsi. La dame vous conduit à une table et t'avais raison de ne pas douter du gérant. La place est parfaite.
Revenir en haut Aller en bas

▵ all of these stars will guide us home
avatar

all of these stars will guide us home
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 563
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

Évidemment, la première chose qu'elle lui demanda lorsqu'elle posa son regard sur Théo, juste après les salutations officielles fut si elle le dérangeait. Le pire, c'était qu'il lui avait dit maintes et maintes fois que jamais elle ne le dérangeait et que si elle avait besoin de lui, il répondrait à l'appel. D'ailleurs, comme il l'avait fait ce soir.  Le jeune homme lui dit d'ailleurs de ne pas s'en faire. Elle lui fit un petit sourire coupable. « En fait, plus ou moins bien pour te dire la vérité... » dit finalement Lea en haussant les épaules. Non, elle n'allait pas très bien. Elle était perdue et ne savait pas vraiment quoi penser de tous ces problèmes qui s'empilaient les uns sur les autres de manière drastique derniers temps. «  Je te raconterai tout lorsqu'on sera à l'intérieur.... » lui dit-elle en s'engouffrant dans le restaurant. D'ailleurs, l'endroit était splendide. Elle se demandait bien pourquoi elle n'y avait jamais mis les pieds jusqu'à présent. Peut-être parce que c'était hors du budget de son compagnon? Mais bon, elle n'y était jamais allé avec ses parents non plus ou son frère ou sa sœur. Lea reviendrait sûrement d'ailleurs si la nourriture lui plaisait. « Un bel endroit pour une belle demoiselle, bien évidemment.» lui dit Théo avant de lui tendre le bras. Elle lui fit un petit sourire avant de le prendre et d'entrer un peu plus dans l'établissement. On les guida vers une table très bien située. « J'adore comment ton nom de famille se prononce.... » lui dit Léa en s'asseyant. Elle avait toujours trouvé la langue de Molière très jolie même si elle n'y comprenait rien. Mais c'était pas faute d'avoir essayé. Un jour peut-être serait-elle plus douée avec les langues? D'ailleurs, elle aimait bien que Théo lui parle dans cette langue de temps en temps. Ça sonnait toujours comme une douce mélodie à ses oreilles.

« Bon, alors.... je t'expose tout de suite mes problèmes ou on parle un peu d'autre chose avant? » demanda-t-elle en rigolant quelque peu, mais ce rire était forcé. « Que faisais-tu lorsque je t'ai appelé?  » lui demanda-t-elle. « Et que me recommandes-tu ici? » demanda-t-elle, non pas pour fuir le sujet de conversation, mais bien parce qu'elle ne voulait pas non plus gâché sa soirée. Théo savait très bien de quoi elle voulait parler ou de qui plutôt. « 
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

Quand tu l'entends dire qu'elle va plus ou moins bien, tu te mords la lèvre. Tu n'aimes pas la savoir non entièrement bien, en fait. Tu n'as pas le temps de lui demander d'explications qu'elle te dit déjà que tu sauras tout une fois installé à l'intérieur, tu hoches la tête en ne perdant tout de même pas ce petit sourire que tu as tout le temps. Tu crois qu'elle te comprend, qu'elle te connaît et qu'elle sait comment tu comptes réagir à chaque mots, phrases, etc. Parce que toi, tu le fais, tu la connais, maintenant, par coeur. Tu as l'oeil et puis, tu as eu le temps d'apprendre à connaître ses manies, réactions et les bouts de sa vie qui font que ne doit pas faire cela ou le dire, tout court. Tu connais Lea comme si tu l'avais faite. Tu lui tends donc ton bras et entres dans ce fameux restaurant, prêt à l'entendre parler et te dire ce qui ne va pas. Tu aimes le fait qu'elle t'en parle à toi, c'est qu'elle te fait confiance comme toi, tu lui fais confiance et c'est beau de voir cela. « Tu adores tout les mots que je prononce à la française, surtout. » Tu rigoles légèrement avant de tirer ta chaise et de t'y asseoir convenablement, en face d'elle. Vous aviez une excellente place, tu penseras à remercier le patron un jour pour vous avoir donner une telle place. Ici, c'était soit tu réservais, soit tu te retrouvais sans table, sans place, etc.

« C'est comme tu veux. Mais j't'avoue être curieux et un peu inquiet donc faudrait pas faire traîner le sujet. » De ne pas la savoir entièrement bien, oui, ça t'inquiète. Tu sais que ça n'arrive pas souvent alors le fait qu'aujourd'hui ça arrive, eh bien, t'as les boules, légèrement mais tu les as. Tu hausses les épaules quand elle te demande ce que tu faisais avant de l'avoir invité ici, pour discuter. « Je révisais... Quoi, j'en sais rien.» Tu n'étais vraiment pas concentrer, tellement que tu as oublié quelle matière c'était. Quelque chose d'ennuyant, en tout cas. Car tu n'étais pas passionné par le sujet, ni entraîné dans ton cours, du genre tu étais resté au point de départ alors que d'habitude, t'aurais fini la matière et tu serais déjà à la fin. Ce n'était donc pas entraînant. « Absolument tout. Crois-moi, tout est bon mais tout dépend aussi de tes goûts. T'aimes les pâtes, les salades, eh bien ici, c'est parfait ! » Tu ne t'y connais pas en cuisine mais tu dois l'admettre, ils sont bons, ici. « Alors, je t'écoute. » T'es pas patient et tu veux savoir, tes coudes font place sur la table alors que tes mains se croisent pour accueillir ta tête, tu observes la brune en attendant qu'elle te déballe ce qui ne vas pas. Bien que tu aies déjà une petite idée.
Revenir en haut Aller en bas

▵ all of these stars will guide us home
avatar

all of these stars will guide us home
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 563
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

Lea avait bien envie d'une salade ou bien des pâtes? Les deux? Elle remarqua qu'elle pouvait se faire plaisir parce que certains plats de pâtes pouvaient s'accompagner de salade. Le meilleur des deux mondes. Un sourire étira donc ses lèvres avant qu'elle ne reporte son attention sut Théo. Il lui avait dit qu'il étudiait lorsqu'elle l'avait appelé. Il ne savait pas trop quoi. Elle eut un petit sourire. Le jeune homme était bien moins assidu qu'elle dans ses études. Un jour, ça le perdrait, mais pour l'instant, le brun s'en sortait quand même. Tant mieux pour lui. « Alors, je t'écoute. » lui dit-il finalement après qu'ils aient chacun commandé ce qu'ils voulaient au serveur. Il s'inquiétait pour elle, Lea le voyait bien. Son regard sérieux, où brillait cette éternelle flamme qu'elle appréciait tant s'était assombri quelque peu lorsqu'il avait vu qu'elle laissait traîner le sujet en suspense. Maintenant qu'elle était devant le fait accompli, la jolie brunette ne savait plus trop comment commencer, elle qui était d'ordinaire si claire. «  hey bien.... Je me suis disputée avec Wyatt.... encore.... Ces derniers temps, on dirait que c'est juste cela que nous faisons lorsque nous sommes ensembles. J'ai l'impression qu'il me cache quelque chose et qu'il ne me fait pas confiance.... Ça commence à me peser... Ça m'a toujours dérangé qu'il ne me parle pas trop de sa famille, surtout de ses parents.... Mais maintenant, c'est de pire en pire. Il est sur la défensive. Ce qu'il ne comprend pas, c'est que je souhaite l'aider, mais il croit que j'ai pitié de lui, alors que tu me connais, c'est bien tout le contraire.... » lâcha finalement Lea d'une traite. Elle lui avait déjà parlé de ses problèmes avec son petit ami, mais jamais trop en long et en large. Elle espérait vraiment que ça ne l'embête pas parce que ce n'était pas son but. Il était rare que la jeune femme soit en conflit avec un autre être humain. Elle laissait toujours des secondes chances à tout va et croyait au bien en tout le monde. Mais avec Wyatt, ces temps-ci, c'était tout le contraire. Elle lui en voulait de ne pas faire d'effort dans un sens ou le contraire, de trop en faire pour qu'elle ne puisse pas accéder à certains aspects de sa vie. Des fois, elle se demandait même si ça valait la peine de continuer. Parce que ça lui apportait plus de soucis qu'autre chose. Mais elle aimait Wyatt, elle aimait sa famille plus que tout. Elle n'était pas prête à abandonner tout ça, rien que pour ds disputes de temps en temps. Voilà pourquoi elle était tracassée. Elle était en conflit avec elle-même par rapport à la situation et ça lui pesait tellement qu'elle en perdait son sourire légendaire. «  je trouve cela de plus en plus difficile et compliquée cette histoire....  » ajouta Lea en soupirant.
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

Ton regard se pose à nouveau sur la brune après avoir commander ton plat. C'est alors qu'elle commence son récit, à te dire que c'est encore une dispute avec Wyatt. Tu ne le connais que de nom, tu ne lui as jamais parlé, ni vu, d'ailleurs. Tu te doutais bien que ça la concernait, t'es assez malin pour faire le lien. Ce n'est pas la première fois qu'elle t'en parle, d'habitude c'est plus bref. Là, elle t'explique la situation en long et en large, et encore, tu comptes bien mener ton enquête en lui posant tes questions car tu ne veux pas rester sur la touche à comprendre la moitié des choses qu'elle te raconte, trouver une réponse aux questions que tu te poses c'est toujours mieux. Tu hoches la tête à plusieurs reprises, te mords la lèvres, grimaces de temps à autre, sans lui couper la parole. C'est elle qui parle, toi, tu écoutes et si tu as envie, tu parles seulement après. Tu sais quand il faut parler ou non et là, t'as ton droit de parole. «  Oh. » C'est la seule chose que tu dis, ta première réaction. Tu n'es pas surpris du sujet de conversation mais plutôt de la tournure de celui-ci. Tu n'as jamais été en couple, vraiment, donc les problèmes de couple et toi, ça fait deux. Sauf que tu trouves toujours un moyen d'en parler convenablement et bien entendu, correctement. Donc, sans dire de conneries. «  J'suis désolé que ça t'arrives à toi, Lea. » Encore une fois, tu grimaces. Tu n'aimes pas la savoir dans ce genre de situations à cause d'un garçon ou même d'une autre quelconque raisons. «  Tu as déjà tenté de lui en parler? De tout mettre au clair avec lui ? » Elle a sûrement déjà du tenté le coup ou soit, elle a eu peur ou quelque chose du genre ce qui fait qu'elle n'en a pas encore parlé avec le principal concerné. «  Hey, t'es Lea. Même le plus craintif des être humains pourrait te faire confiance ! Donc, à mon avis, ton petit-copain aussi. » Tu la regardes sans la lâcher des yeux, t'essaies de la convaincre à travers tes mots et aussi ton regard, normalement, ça fonctionne. Tu attrapes sa main et la serres dans la tienne avant de poursuivre. «  Quoi qu'il arrive, je suis sûr que ça va finir par s'arranger. J'comprends que ça te pèse et que tu n'aimes pas ça, mais ça va s'arranger. Faut pas que tu sois mal à cause de cela, hm, okay? Et bien entendu que j'te connais. » Tu lui souris avant de lâcher sa main doucement, le contact aussi parfois, ça fonctionne. « Comme on dit, la vie, c'pas si facile que ça.» Tu ris légèrement avant de croiser tes bras sur ta poitrine, observant la jeune fille. Tu ne veux pas qu'elle aille mal à cause d'histoires d'amour, de couple ou même d'autres choses, tu ne supportes pas cela et son copain devrait avoir le même ressenti. «  Il a peut-être peur de quelque chose ou honte, j'en sais rien. J'le connais pas donc j'peux pas en déduire quelque chose, moi.» Et pourtant, c'est ce que tu veux, trouver ce qui cloche pour qu'elle aille mieux.
Revenir en haut Aller en bas

▵ all of these stars will guide us home
avatar

all of these stars will guide us home
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 563
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

Elle lui avait tout balancé d'une traite. À mesure qu'elle parlait et déblatérait sa façon de penser, on voyait les changement d'émotion sur les traits de son visage. C'était plus fort qu'elle. On sentait une colère monter en elle. Ce n'était pourtant pas Lea d'agir de la sorte. Elle était tellement différente lorsqu'elle parlait de Wyatt et de sa manie de toujours la repousser lorsqu'elle se rapprochait un peu plus de lui. Après avoir raconter tout ça à Théo, la jeune femme se sentait déjà un peu plus légère. Ça ne changerait rien par rapport à sa relation avec Wyatt, mais en parler était déjà un bon pas vers l'avant. Théa l'avait écouté avec attention, réagissant uniquement en changeant d'expression faciale au fur et à mesure qu'elle avançait dans son histoire. Lea ne savait pas ce qu'il allait en penser. Les mecs pensaient tellement différemment des filles. Et puis, Théo, ce n'était pas Wyatt. Ils étaient à des années lumières l'un de l'autre. Ils ne s'étaient jamais parlés ni vu d'ailleurs. Mais le petit copain de Lea connaissait son existence. Elle ne lui avait pas caché, parce qu'il n'y avait rien entre eux. Par contre, certaines personnes s'étaient déjà posées la question tellement ils étaient proches l'un de l'autre, et à toujours répondre présent lorsqu'un l'un avait besoin d'aide. Lea ne cachait pas qu'elle l'appréciait beaucoup. Il était sans aucun doute très important pour elle, alors son opinion avait beaucoup de poids. «  J'suis désolé que ça t’arrive à toi, Lea. » commença-t-il par dire. Il grimaça ce qui fit s'étirer un petit sourire sur les lèvres de Lea. Elle le remercia d'un regard de tant de compassion à son égard. «  Tu as déjà tenté de lui en parler? De tout mettre au clair avec lui ? » lui demanda le jeune homme. Lea soupira. « Oui, de nombreuses fois... Mais il se braque toujours et ça démarre une autre dispute... J'ai appris à ne pas parler de ça avec lui, mais ça me rend folle.... lui expliqua la jolie brunette en haussant les épaules. C'était peine perdue. Elle faisait beaucoup d'effort de son côté, mais ce n'était jamais assez. Peut-être qu'elle en faisait trop? Après tout, c'était fort possible. Et peut-être que ça ne menait nul part. «  Hey, t'es Lea. Même le plus craintif des être humains pourrait te faire confiance ! Donc, à mon avis, ton petit-copain aussi. » ajouta Théo dans une tentative de la rassurer. Il n'avait aucunement tord. Lea mettait en confiance tout le monde. Mais elle avait toujours cette impression que ce n'était pas le cas de Wyatt. Peut-être parce qu'elle était trop impliquée? Et qu'elle ne trouvait pas la solution du puzzle à cause de cela? « T'es gentil de me dire ça.... » lui répondit-elle en lui faisant un faible sourire. Théo lui prit finalement la main. Ce geste, elle l'appréciait beaucoup. Il lui transmettait sa force comme ça et elle se sentait déjà un peu mieux. «  Quoi qu'il arrive, je suis sûr que ça va finir par s'arranger. J'comprends que ça te pèse et que tu n'aimes pas ça, mais ça va s'arranger. Faut pas que tu sois mal à cause de cela, hm, okay? Et bien entendu que j'te connais. » ajouta-t-il en lâchant sa main. Elle fut surprise à quel point ça la décevait qu'il rompe le contact. «Je sais, mais justement, tu me connais. Je n'aime pas quand il y a un problème... » dit Lea en soupirant. Elle cherchait toujours les solutions. Elle refusait d'être en chicane avec quelqu'un ou qu'on soit en colère contre elle. Ça la rendait mal. « Non en effet, la vie, c'est pas facile.... » même si elle s'évertuait à croire que oui. «  Il a peut-être peur de quelque chose ou honte, j'en sais rien. J'le connais pas donc j'peux pas en déduire quelque chose, moi.» lui répliqua-t-il. « Ouais, faudrait que tu le rencontres un jour... J'peux pas croire que vous ne vous soyez jamais rencontrés.... Les hommes les plus importants de ma vie à part mes frères et mon père.... » lâcha Lea. Elle parlait de ses frères et elle n'oubliait jamais Eliott, même si ce dernier n'était plus dans sa vie depuis qu'il avait été kidnappé. « Peut-être... Il a pas une vie facile.... Il aime pas parler de ses parents... Je pense qu'il a peut-être honte d'eux.... » dit Lea. Mais elle-même n'en avait aucune idée.

Elle n'eut pas le temps de trop y penser parce qu'on apporta leur souper ainsi qu'une bouteille de vin. Lea ne buvait pas vraiment, mais ce soir serait une exception. Elle avait la drôle d'envie d'oublier ses soucis. Elle savait que ce n'était pas la solution.
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

«  Oui, de nombreuses fois... Mais il se braque toujours et ça démarre une autre dispute... J'ai appris à ne pas parler de ça avec lui, mais ça me rend folle.... » Une grimace parcours ton visage avant de revenir à la normale. Le pire dans cette histoire, c'est que tu n'as jamais connu l'amour, encore moins une histoire parallèle à celle de ton amie, Eleanor. Tu ne peux lui conseiller quoi que ce soit, par peur de dégrader les choses, ce que tu ne veux pas faire. Tu sais qu'elle aime Wyatt, tu n'as pas envie qu'elle finisse détruite à cause de cela et encore, tu te sentirais coupable, mine de rien. Enormement. Tu t'aventures dans ça alors que tu ne connais rien au sujet traité, c'est comme de nouveau être à l'école primaire, quand tu te lançais au tableau alors que tu ne connaissais rien à ta matière. C'est à peu près la même chose que tu vis actuellement, certes, avec un sujet bien différent qu'est l'amour. Un jour, tu en prendras connaissance et là, tu pourras enfin parler de ça comme si tu y connaissais tout avec Elea. «  Oh. Tentes quelque chose pour le faire réagir, dans ce cas ? » Tu ne donnes aucune indication en plus, tu es le plus bref possible. C'est peut-être égoïste comme réaction, tu la mets sur une voie sans donner de détails car tu as peur de faire pire que mieux. Tu sais que si elle est mal parce qu'elle a fait ce que tu lui as dis, tu vas t'en vouloir à mort. Elea, elle mérite pas d'être mal, surtout pas à cause d'un mec. Surtout pas à cause des conneries que tu balances, non plus. «  J'suis sincère surtout. » Tu lui souris, t'es comme ça toi, toujours à vouloir le bien des autres et en particulier, les gens avec qui tu es aussi proche, comme la brunette ici présente. Tout ce qui sort de ta bouche, tu le penses et tu le penseras jusqu'à ton dernier souffle. «  Personne n'aime ça, je pense. Les problèmes finissent tous par s'arranger, naturellement ou grâce à quelqu'un, mais ça revient toujours à la normale, assez bien pour que tu ne sois pas mal à cause de cela. » Tu lèves les yeux vers elle quand elle se met à parler de son copain, le fait que vous devriez vous rencontrer un jour. T'es pas contre, t'aimerais bien faire la connaissance du gars avec qui elle sort, voir comment il est, autant physiquement que moralement. Tu as eu un aperçu avec ce qu'elle te racontait mais t'es un petit curieux et tu ne caches pas vouloir en savoir plus sur l'homme qui fait battre le coeur de cette fille, qui pour toi, est très importante, mine de rien. « Un jour peut-être. J'aimerais vraiment faire sa connaissance. Avoir honte de ses parents ? Comment ? » Oui, pour toi cela semblait impossible. Pour toi, le mot famille représentait tellement que tu ne voyais pas comment cela était possible.

Tu fus interrompu par le serveur, à qui tu adressas un sourire sincère. Vos verres remplis et vos assiettes face à vous, tu lèves ton verre vers elle. « Ce n'est peut-être pas le moment, mais en espérant que tout ça, ça va s'arranger. »
Revenir en haut Aller en bas

▵ all of these stars will guide us home
avatar

all of these stars will guide us home
Date d'inscription : 12/03/2016
Messages : 563
Voir le profil de l'utilisateur





One look and my heartbeat stops
ELEANOR CALLOWAY & THÉO CHARPENTIER

Probablement que Wyatt la tuerait s'il la voyait en ce moment-même. Parler de lui et de sa vie privée à un étranger – pour lui, mais loin de l'être pour elle, ce devait être quelque chose qui ne lui plairait probablement pas. Mais Lea avait besoin d'en parler à quelqu'un et cette personne, c'était toujours Théo. Il était tout le temps là pour elle, ne serait-ce que pour parler ou pour lui rendre service d'une manière ou d'une autre. Oui, elle en parlait à son frère, Isiah, mais c'était bien aussi d'avoir un avis extérieur. Parce que le brun ne connaissait pas le petit ami de Lea. Et son avis n'était donc pas biaisé comme l'était celui de son petit frère. D'ailleurs, il lui disait de sages paroles et la jolie étudiante était bien heureuse parce que ça lui faisait voir les choses autrement. Mais elle savait que Theo était mal à l'aise. Elle le connaissait assez pour savoir qu'il n'avait jamais été amoureux lui-même. Il n'en connaissait peut-être pas beaucoup sur le sujet, mais Lea n'était pas mieux. Elle n'avait eu qu'une relation amoureuse jusqu'à présent et c'était avec Wyatt. Elle n'avait jamais vécu d'expériences semblables sur lesquelles se baser. Elle était aussi confuse que lui. Peut-être était-ce pour cela que Wyatt se braquait si souvent avec elle? Peut-être voulait-il ce qu'il y avait de mieux pour elle? Peut-être voulait-il l'empêcher de vivre une vie qu'elle ne désirait pas réellement? Mais le problème, c'était qu'elle ne voulait personne d'autre que lui. Elle aimait Wyatt ainsi que toutes les facettes de son existence. Elle essayait du mieux qu'elle le pouvait de le lui faire comprendre, mais c'était difficile. Il était borné son petit ami. Et pas rien qu'un peu! «  Oh. Tentes quelque chose pour le faire réagir, dans ce cas ? » lui répondit Theo lorsque Lea lui dit qu'elle lui dit qu'elle avait déjà essayer de lui parler, mais qu'elle avait appris à ne plus rien dire au risque de se tuer à petit feu elle-même. La brunette soupira. « Je ne sais pas si c'est la meilleure des idées... » lui dit-elle. Lea avait peur que si elle jetait constamment de l'huile sur le feu que les conséquences seraient pénibles. Elle n'avait aucune envie de briser son couple. Mais elle ne voulait pas vivre avec ces problèmes non plus toute sa vie. Elle était dans une impasse. Elle aurait aimé que Wyatt soit plus ouvert comme elle l'était. Mais elle ne pouvait pas le changer. Comme elle ne pourrait jamais changer.

«  Personne n'aime ça, je pense. Les problèmes finissent tous par s'arranger, naturellement ou grâce à quelqu'un, mais ça revient toujours à la normale, assez bien pour que tu ne sois pas mal à cause de cela. » dit-il finalement en levant le regard vers Lea. Cette dernière lui fit un petit sourire. Elle lui dit qu'une bonne fois, il faudrait bien qu'ils se rencontrent tous les deux. Au final, Theo connaissait déjà pas mal Wyatt, comme s'il le connaissait lui-même, mais ce n'était jamais comme voir une personne face à face. « Un jour peut-être. J'aimerais vraiment faire sa connaissance. Avoir honte de ses parents ? Comment ? » lui demanda-t-il. Cette fois-ci, Lea soupira. « Ils ne sont pas issus du même milieu aisé que nous... Mais ça ne change rien. Il faudrait qu'il voit les gens autrement que par leur classe sociale. Ça ne m'importe pas tout ça. » dit-elle en haussant les épaules. C'était vrai. Elle s'en fichait pas mal. « Je pense qu'il a plus honte du milieu familial dans lequel il a grandi. Ses frères et sœurs sont adorables, mais il les a élevé seul. Ses parents n'étaient pas là ou très peu.... » ajouta Lea. « Il me tuerait tellement s'il savait que je te disais tout ça.... » ajouta la jeune femme, soupirant de nouveau. Mais elle savait que Theo ne la trahirait jamais sur le coup.

Le serveur arriva à ce moment-là avec verre et assiette bien rempli. Theo leva son verre vers celui de Lea. « Ce n'est peut-être pas le moment, mais en espérant que tout ça, ça va s'arranger. » lui dit-il et ils trinquèrent. « On parle de moi depuis tout à l'heure. Toi, comment ça va? » lui demanda-t-elle, avec un petit sourire. Il n'y avait pas qu'elle dans l'univers. Elle voulait savoir ce qui se passait avec Theo.
Revenir en haut Aller en bas

membre du mois
avatar

membre du mois
Date d'inscription : 13/03/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur


« Je ne sais pas si c'est la meilleure des idées... » Tu haussais tes épaules en grimaçant. Tu n'avais jamais eu affaire à ce genre de situation, auparavant, avec ta seule et unique copine. Vous étiez bien trop jeunes pour avoir de tels problèmes dans votre couple. Tu n'es pas bien pour Elea, dans le sens où tu ne sais pas aider, ni trouver une solution convenable. Actuellement, tout ce que tu peux faire, c'est l'écouter du mieux possible, comme tu fais habituellement. « Hm. C'est mieux que d'essayer de laisser passer, en tout cas. » Tu penses que s'il ne veut pas parler, il faut déclencher une alarme dans sa tête pour que enfin, il se décide à mettre les choses au clair avec la brune, histoire que tout cela se rétabli bien comme il faut, qu'ils soient heureux et qu'ils vivent leur amour à fond. Tu n'aimes pas savoir ton amie dans un état qui n'est pas celui de t'habitude à cause de son petit copain qui ne se livre pas assez alors qu'elle ne cherche qu'à l'aider car c'est ce qu'elle fait. Il doit le savoir, s'il connaît aussi bien Elea que toi, tu ne la connais. Cette fille, c'est un ange, presque ton double au féminin à toujours vouloir aider les autres. Tu crois que si tu étais à sa place, tu chercherais aussi à aider Wyatt, te connaissant. Tu poses ta tête sur la paume de ta main quand elle se met à te raconter ce qu'il vit ou même ce qu'il a vécu, une grimace se dessine sur ton visage. «  La classe sociale ne dit rien, il n'a pas à avoir honte, en effet. C'est con, mais ouais, l'argent ne fait rien. Il devrait pas, j'trouve. » tu hausse un sourcil quand elle te dit qu'elle s'il savait qu'elle racontait tout cela, il la tuerait certainement. Heureusement pour elle, elle ne se fera pas tuer par son petit copain car tu comptes garder tout cela pour ta propre personne. Tu gardes toujours ce que l'on te dit pour toi, tu fais comme on te dit, tu écoutes, tu aides et tu n'en reparles à personne. Le fait que tu ne connaisses par l'autre concerné doit aider, aussi. Tu ne comptes pas aller lui parler juste après et faire une connerie en lui disant que sa petite-amie lui a tout dit. Non, tu comptes retourner à tes bouquins juste après, donc aucun risque à ce qu'il ne sache ce qu'elle t'a dit aujourd'hui. C'est pour toi et uniquement pour toi. Elle te fait confiance et elle a raison. Tu es un homme de confiance. Tu hausses, une nouvelle fois, tes épaules quand elle te demande comment toi, tu vas.  « Bien, je dirais. Les cours et tout ça, la routine.» Tu ne vas pas lui parler de comment tu es parti de chez Arjan ou de comment tu le vis parfois très mal. Tu ne comptes pas lui dire qu'en plus d'être proche de ton ex, tu as tes yeux sur une autre fille, Willa. Tu préfères garder tout cela pour toi. Tu ne veux pas le cacher, tu n'en parles juste pas. Tu n'en as jamais parlé, niveau sentimentale, t'es réservé. Personne ne sait rien. Tu restes silencieux à ce propos et c'est une rare fois où tu fermes ta bouche. Tu parles tout le temps, de tout, de rien, mais jamais de cela. Toi, tu préfères écouter les autres te raconter leurs histoires amoureuses.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 one look and my heartbeat stops (théo)







» Jessy Heartbeat [ la perfection même ]
» 03. The bus stops at the crossroad of our lives.
» Heartbeat, just like a first time • Joshey
» Lukas A. Vethala~Nothing stops water
» in the dark I can hear your heartbeat › milan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum