Bienvenue sur Little Red Stars !
Nous espérons que le forum vous plaira
Top Site
N'oubliez pas de voter régulièrement pour le forum ici et ici !
soutenir LRS sur bazzart
n'hésitez pas à poster sur bazzart pour promouvoir notre univers les petits loups attention, on réserve une surprise aux meilleurs pubeurs
LRS est sur Twitter
n'hésitez pas à nous suivre sur twitter afin d'être au courant des dernières actualités sur LRS
On est toujours là
Même si vous nous avez cru un peu ailleurs on est toujours là et on vous prépare des surprises, stay tuned
Promotion Flash !
Promotion flash, à partir d'aujourd'hui (06/04) rameutez un poto sur le forum vous rapporte un max de points (de 50 à 100 points !) plus d'infos ici

Partagez | 

 I love you, you and our tadpoles ▬ Poppy



avatar

membre
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 64
Voir le profil de l'utilisateur


Poppy & Rihan  

I love you, you and our tadpoles
Les pensées de Rihan ne sont plus les mêmes depuis quelques semaines maintenant. Alors qu’il n’avait pas trop de quoi réfléchir pendant des heures auparavant si ce n’est commet faire fonctionner son couple alors qu’il n’a pas le droit de côtoyer sa chérie. Aujourd’hui c’est différent. Certains éléments se sont rajoutés sur la balance. Faut dire que maintenant il ne pense pas pour deux mais plutôt pour trois alors forcément, les choses ne sont plus les mêmes. S’il est heureux de savoir qu’il va bientôt être papa, le fait de peut-être perdre son boulot et donc sa plus grande ressource de revenu à cause de cela le tracasse un petit peu. Il peut se retourner, être simplement un avocat de renom ou alors changer de faculté si on veut bien de lui ailleurs mais ça reste quand même compliqué. Il ne faut pas prendre de décision trop hâtive. En tout cas c’est aujourd’hui qu’il va vraiment se rendre compte des choses puisqu’il accompagne Poppy passer une échographie. Si autrefois ce n’était qu’une phrase « je suis enceinte » qui le faisait réaliser les choses, entendre son cœur battre ou bien même le voir aussi petit soit-il, c’est quand même plus parlant. En tout cas il avait été stressé durant le temps d’attente alors qu’ils attendaient dans une salle d’attente dans un hôpital d’une ville voisine pour ne pas croiser qui que ce soit les connaissant et surtout connaissant le fait qu’il est son professeur. En tout cas l’attente en valait le coup puisqu’il avait fini par verser une larme en entendant des bruits qui semblaient être des battements de cœur. Forcément une information vint choquer les deux futurs parents puisque ce n’était pas un petite cœur qu’on pouvait entendre mais plutôt deux. Ca encore, ils ne s’y attendaient pas et même si Rihan n’en reste pas moins ravie, encore une fois le choc l’empêcha de parler pendant un temps. Sortant du rendez-vous, ils eurent quelques papiers à remplir mais surtout le chemin du retour qui avait été assez silencieux même si à plusieurs reprises Rihan avait quitté le volant d’une main pour aller prendre la main de Poppy. Parfois des mots ne sont pas nécessaires, des gestes sont d’autant plus parlant. « Tu en penses quoi ? » Finit-il par demander. C’était trop lui demander de rester silencieux aussi longtemps alors qu’il était en train de se garer dans le parking sous-terrain de son immeuble. Sortant de la voiture, ils n’eurent pas à marcher bien longtemps avant de monter à son appartement et surtout y entrer. L’enveloppe de l’échographie dans la main, en allant s’asseoir sur le canapé il ne put s’empêcher d’ouvrir cette dernière pour observer une nouvelle fois les photos prises lors du rendez-vous. « Deux bébés quoi, deux petits mélange de nous deux ! » Si ça le terrifie, il ne put s’empêcher de dire cela avec un sourire ancré sur ses lèvres. Si la situation n’est pas simple, il n’était pas sûr d’être prêt à avoir un bébé alors deux, c’est encore pire, il ne peut s’empêcher d’être heureux, surtout en se remémorant de l’émotion ressentit lorsqu’ils ont entendu les battements de cœurs, signe qu’il y avait bien de la vie dans le bidon de sa chérie. Regardant cette dernière dans les yeux, il ne put s’empêcher de sourire, heureux de cette dernière nouvelle finalement. Venant la prendre finalement par la taille pour l’attirer contre lui, il finit par dire avec des yeux assez brillants « On va être parents ! » Il le savait avant oui, mais c’est comme s’il réalisait enfin les choses. C’est quand même curieux comme réaction mais aussi comme sensation. Rihan vint capturer les lèvres de sa chérie. « Je t’aime » Fini-t-il par lui chuchoter. Il ne dit que très rarement ces mots doux, non pas parce qu’il ne l’aime pas bien au contraire mais parce qu’il a toujours eu du mal à dévoiler ses sentiments. Poppy est d’ailleurs la seule à qui il a dit ses quelques mots mis à part sa famille. Poppy le connait suffisamment pour le savoir. Il n’y a qu’à voir la difficulté à laquelle il avait dû faire face la première fois qu’il lui a dit, pourtant ce n’était pas les preuves d’amour qu’il avait à son égard qui manquait donc le doute ne résidait pas.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 43
Voir le profil de l'utilisateur


Rihan & Poppy


I love you, you and our tadpoles

J’étais plutôt stressée dernièrement, je devais cacher un tas de chose dans ma vie et autant dire que c’était assez compliqué à faire. J’étais en couple avec l’homme parfait à mes yeux : Rihan. Autant dire que je ne savais clairement pas comment j’allais continuer à cacher cette relation, c’était simple auparavant de le faire, de vivre si paisiblement notre relation, car nous n’avions rien d’autre à cacher. À présent on cachait aussi une grossesse, ma grossesse. J’atteignais mes deux mois de grossesse.  Je venais de passer avec Rihan une échographie au loin de notre ville, pour ne pas croiser qui que soit. Je n’avais pas été totalement sereine pour le coup, rien à voir avec ma grossesse, mais la peur de croiser qui que ce soit. Autant dire que cela m’effrayait je ne voulais pas qu’il arrive quoi que ce soit à celui qui était le père de mon bébé, non de mes bébés. J’attendais des jumeaux et c’était bien pour ça que mon ventre s’était déjà légèrement arrondi au lieu d’être plat comme à son habitude.  Je suis heureuse, je ne pourrais mentir sur cela, mais j’ai peur à la fois qu’on vienne gâcher notre bonheur, que ce dernier ne s’en aille ou encore que mes bébés n’aillent pas bien avec tout ce stresse que je vivais actuellement. Durant le rendez-vous où j’avais fini par savoir que j’attendais des jumeaux, j’eus de l’appréhension en l’apprenant, puis un sourire était venu éveiller mon visage. Comment, je ne pouvais pas être heureuse de cette nouvelle ? Cela était clairement impossible. Après tous, ces enfants étaient le fruit de l’amour qu’on se portait mutuellement avec mon professeur, qui était avant tout l’homme que j’aimais. Compliqué à expliquer et il était vrai que c’était totalement horrible.  Je n’avais pas entendu le moindre réaction de Rihan et cela m’inquiétait, je ne savais pas comment imaginer ce qui pouvait se dérouler dans mon esprit, mais j’espérais que rien d’y grave ne s’y dérouler. Car je n’avais aucun moyen de l’aider s’il ne m’aidait pas. Enfin, une fois en voiture, j’aurais pu parler, mais trop prise par les émotions et mes pensées, mais le contact de la main de Rihan avec la mienne m’en fit en sortir. Je lui adressais un sourire venant embrasser ses lèvres avec douceur sans l’embêter de trop vu qu’il conduisait. « Je ne sais pas … mais je suis heureuse. »   Le temps que je finisse ma phrase Rihan retrouva la place de parking qui était à son nom pour son appartement. Je sortais de la voiture mon sac en main alors qu’il me rejoignit par la suite, je l’écoutais souriant un peu plus à ses mots et à ses bras venant comme me protéger alors qu’on marchait. « Ils seront parfait ses bébés ! »   Je m’étais arrêtée pour regarder le jeune homme dans les yeux. « Rien ne se passe comme prévu dans ma vie … je veux dire, je ne pensais pas tomber amoureuse d’un professeur et encore moins tomber enceinte durant mes études. »   Je reprenais une respiration « je sais que ça sera compliqué, mais j’ai confiance en nous ! »   J’avais clairement confiance en nous, en lui, on était capable de tout si notre relation continuait de la sorte.  «  Oui on va être des parents ! »   répétais-je après lui, alors qu’il venait me dire qu’il m’aimait. Je venais l’embrasser alors que je glissais ma main sur sa joue. « On monte. »   Je le suivais donc par la suite jusqu’à l’appartement où il vivait et moi aussi depuis quelques jours, sans vraiment y vivre à vrai dire, enfin on en avait pas parlé, cela viendra. On arrivait en haut, alors que je me posais sur le canapé laissant le jeune homme nous prendre de quoi grignoter.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 64
Voir le profil de l'utilisateur


Poppy & Rihan  

I love you, you and our tadpoles
Aussi loin que Rihan s’en souvienne, il a toujours voulu avoir des enfants. Seulement, il n’a jamais su quand exactement. Là ce n’est pas le bon moment. Son histoire avec sa petite amie ne vit pas au grand jour, elle étudie toujours et lui a trouvé un rythme professionnel qui lui convient parfaitement. Ce n’est pas pour autant que le jeune professeur a fui, non car même si ça le terrifie au possible, il est heureux. Maintenant qu’il sait qu’ils ne vont pas être trois dans quelques mois mais bien quatre car il faut croire que ses nageurs sont vraiment des champions. En tout cas, tout comme quand il a appris son statut de futur papa, il est resté silencieux, noyé dans ses pensées. Une fois le silence rompu dans la voiture, il sourit à sa réponse avant de dire son propre point de vue. « Moi aussi » Après avoir embrassé brièvement ses lèvres en ne quittant pas la route des yeux, il porta la main qu’il serrait pour faire un bisou sur le dos de celle-ci avant de finalement ouvrir le portail du parking avec son badge de résident. Il avait finalement hâte de rentrer et se retrouver rien qu’à deux et non pas en plein milieu du parking même si leur relation finira bien par être publique un de ces jours. « S’ils ressemblent à leur maman oui ! » Bon, ce n’est pas pour s’y croire mais s’ils lui ressemblent aussi. Faudrait un parfait mélange. De toute façon, dans tous les cas il les aimera ces deux enfants, leurs enfants. La regardant, il sourit à ses mots. Lui attrapant les mains il finit par ajouter : « Je vois ce que tu veux dire mais il faut se dire que rien n’arrive au hasard et que la vie veut qu’on ait cette petite famille ! » Petite c’est le moins qu’on puisse dire car ils seront le double en à peine quelques mois. « On est heureux et on le sera d’autant plus quand on aura des enfants » Même si le ventre de sa copine n’a pas changé, c’est bien trop tôt, il accompagna ses paroles en allant caresser son ventre avec l’une de ses mains. Finalement il la prit par les épaules pour finalement monter dans l’appartement. La laissant aller se détendre, il prépara quelques petits encas sur un plateau, du salé comme du sucré, pour que ça aille pour tous les gouts avant de finalement aller la rejoindre. « J’espère que tu as faim ! » Il pourrait nourrir un régiment limite. Venant s’asseoir à côté d’elle, il prit une tranche de pain pour la recouvrir d’une grosse couche de Nutella. « Je me demandais, tu penses qu’on ne sera pas à l’étroit ici ? » Ils ont encore le temps pour parler de ce genre de chose, après tout Poppy ne vit même pas avec lui officiellement mais pour Rihan, c’est tout comme alors il ne pense même pas à lui proposer officiellement, ça coule de source pour lui. En tout cas jusqu’à il y a peu, il était tout seul ici alors il a peur que ce soit vraiment trop petit pour vivre à quatre, même si c’est assez luxueux vu qu’il a un bon salaire. Enfin ça, c’est s’il le garde étant donné qu’il n’est même pas sûr de pouvoir bosser à l’université puisque son poste risque d’être sur la sellette. C’est ça de sortir avec l’une de ses étudiantes qui en prime, est la nièce  du président de l’université. « Il faudrait peut-être qu’on parle de comment ça va se passer. » Il parle bien sûr de comment ils vont annoncer à la fois leur couple mais aussi cette grossesse. Il y a des décisions à prendre et Rihan part du principe que plus vite ils en parleront et mieux ça sera. Après tout, ce n’est pas la conversation la plus évidente à avoir mais au moins une fois qu’ils l’auront eu, ils pourront passer à autre chose non ?  


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 I love you, you and our tadpoles ▬ Poppy







» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum